5 Juin 2019

Cote d'Ivoire: CAN 2019 comite executif de la FIF - Ginette Ross remplace Ezoua Christine

Sans surprise ! la Fédération ivoirienne de football (FiF) ou du moins le Comité exécutif a pris la décision appropriée. réuni à son siège, le mercredi 29 mai 2019, le comité exécutif a statué sur trois points consécutifs à l'assemblée générale mixte tenue, le samedi 25 mai dernier, à Yamoussoukro.

Membre dudit Comité exécutif et présidente de la Commission de football féminin, Mme ezoua Christine a été logiquement révoquée. la présidente de Moossou FC, bien qu'étant comptable de la gestion et donc du bilan du Comité exécutif, lui a décerné un carton rouge lors du conclave de Yamoussoukro.

Pour faire plus simple, elle a sanctionné le bilan de Sidy Diallo et de son équipe en donnant un avis favorable au quitus. une erreur d'une extrême gravité que le Comité exécutif a sanctionné à sa juste valeur en la sortant de ses rangs. Cette sanction a été prise en application des articles 43 et 47 des statuts de la FiF.

Et quand quelqu'un laisse quelqu'un prend, Mme ginette ross a été nommée en remplacement de l'indélicat membre. la présidente d'issia Wazi fait donc son entrée au Comité exécutif et occupe par la même occasion la présidence de la Commission de football féminin.

Bictogo et Koné Cheick graciés la réunion a statué en son point 3 sur les décisions disciplinaires prises à l'encontre de certains dirigeants de clubs. Comme le président Sidy Diallo l'a dit à la tribune de l'assemblée générale mixte du 25 mai dernier, et ce dans un esprit d'apaisement, de rassemblement et de renforcement de la cohésion de tous les membres actifs, il a été décidé de gracier ceux des présidents sanctionnés qui n'ont pas exercé des voies de recours. ainsi le président du Stella Club d'adjamé, Salif bictogo, suspendu pour deux ans en août dernier pour avoir accusé la FiF de blanchiment d'argent, voir sa sanction levée.

Il en est de même de Koné Cheick oumar, le dirigeant de l'africa Sports, qui était sous le coup d'une suspension à vie depuis 2014. a l'opposé, Vagba alexis devrait purger sa peine. le président de l'africa a été suspendu pour 9 mois après avoir utilisé des mercenaires lors d'un match de championnat.

Suspendu jusqu'en décembre, il a exercé un recours. idem pour le PCa de l'asec Mimosas, Me roger ouégnin, qui avait souhaité ne pas bénéficier cette grâce et de laisser la procédure suivre son cours. le président d'agir de guiberoua est purge depuis décembre 2018 une suspension de 24 mois pour avoir tenu des «propos qui portent atteinte à l'intégrité et à l'image du football et des instances de la FiF».

Cote d'Ivoire

Numérique - Le secteur augure des perspectives de croissance

Le secteur de l'Economie numérique est en plein essor en Côte d'Ivoire. Pour preuve, en Afrique, le pays… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.