Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - La bonne gouvernance au cœur des échanges entre Mabunda et Guillaume Soro

Dans sa mère patrie qu'est la Côte d'Ivoire, il a assumé des grandes responsabilités de l'Etat. Cet ancien Premier ministre et ex. Président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro, c'est de lui qu'il s'agit, a été reçu en audience mercredi 5 juin 2019, par Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de la Chambre basse du parlement de la RD Congo.

Au terme de cette rencontre, plusieurs sujets ont été abordés. Parmi lesquels, la problématique liée à la Région Afrique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie. Visiblement, cette question a été longtemps évoquée au cours de cette rencontre qui, finalement, s'est révélée très enrichissante.

A en croire le 1er Vice-président de la région Afrique de la Francophonie, il voudrait aller au-delà d'une simple coopération entre les parlements ivoiriens et congolais, ou carrément entre les parlements qui partagent la même langue officielle qu'est le français. Il pense que l'heure est venue, pour que les parlements africains se mobilisent autour des questions cruciales comme la bonne gouvernance, la lutte contre le réchauffement climatique, l'emploi des jeunes, la lutte contre la corruption et le terrorisme et la redevabilité des gouvernants et des élus vis-à-vis des populations souvent négligées.

C'est dans cette optique qu'il a fait savoir au numéro un des Députés nationaux congolais, que la Région Afrique de la Francophonie est prête pour soutenir l'approche d'un parlement plus proche et plus sensible aux questions des populations telles que voulues par l'Honorable Jeanine Mabunda Lioko. «Nous avons la Régionale Afrique au Maroc dans ce mois de juin, l'Assemblée parlementaire de la Francophonie est un instrument au service des parlementaires, en juillet je devrais donc présider l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, et comme je connais la RDC, ce sera avec beaucoup de joie, de plaisir que dans la proximité nous travaillerons ensemble», s'est confié Guillaume Soro, au sortir de sa rencontre avec Mabunda.

Sécurité en Ituri

Dans un autre chapitre, les Députés de l'Ituri ont été également reçus en audience le même jour. Ces élus, sont montés au créneau face à la spirale de l'insécurité qui gangrène les 4 territoires qui compose cette province. Ces élus nationaux ont été reçus ce mercredi par la Présidente de la Chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda, auprès de qui ils ont exigé que toutes les mesures d'extrême urgence soient prises pour mettre fin au spectre des tueries gratuites, apporter l'aide humanitaire nécessaire aux victimes et pour réprimer sévèrement les professionnels du chaos et poursuivre leurs commanditaires et sponsors. Raymond Tshiedia, Président du caucus des députés de l'Ituri a salué la détermination de l'honorable Jeanine Mabunda à s'impliquer pour une solution durable aux problèmes de l'Ituri.

Ces élus ont également demandé la constitution d'une mission d'enquête parlementaire en Ituri pour faire plus de lumières à cette instabilité dangereuse dans une province qui a tous les atouts pour se développer rapidement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.