6 Juin 2019

Afrique: Football - Le président de la CAF, Ahmad Ahmad interpellé à Paris

Photo: Fraternité Matin
Le président de la CAF Ahmad Ahmad

Selon la même source, Ahmad Ahmad a été interpellé pour être entendu par les services de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif).

Cette interpellation serait liée au contrat rompu unilatéralement par la CAF avec l'équipementier allemand Puma pour s'engager avec la société Technical Steel, basée à La Seyne-sur-Mer.

Une signature de contrat qui, selon l'ex-secrétaire général de l'instance continentale Amr Fahmy, aurait été favorisée par la proximité entre Ahmad Ahmad et un des dirigeants de l'entreprise française, et dont le surcoût atteindrait 830 000 dollars (739 000 euros).

Alors que l'actuel président de la CAF avait indiqué que «toutes les décisions ont été prises de manière collégiale.»

Burkina Faso

Décès de 11 gardés à vue - De nouvelles sanctions contre des responsables de la police

C'est ainsi qu'au titre des mesures conservatoires, Néné Ami Ouédraogo/Traoré, commissaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.