6 Juin 2019

Cameroun: Crise anglophone - Le ministre des relations extérieures met les pendules à l'heure.

Le ministre des relations extérieures met les pendules à l'heure en faisant la lumière sur les accusations portées contre le gouvernement camerounais.

Le gouvernement n'a cessé de revendiquer son innocence face aux accusations qui lui sont attribuées tant sur le plan national qu'international.

Le 28 mai, c'est au tour du ministre des relations extérieures SE lejeune Mbella Mbella soutenu par le ministre de la communication Rene Emmanuel Sadi d'apporter la lumière face à la situation de crise qui prévaut dans les régions du nord et du sud Ouest Cameroun.

La situation dans les régions du Nord et du sud Ouest fait l'objet d'une focalisation gouvernementale contrairement, à l'opinion publique et celle de la communauté internationale le souci du pouvoir de yaounde est celui d'établir à nouveau un climat de paix et de stabilité dans la l'ensemble du territoire et notamment dans les régions touchées par la crise.

Face à la crise des troupes armées ont été déployées pour s'assurer du maintien de l'ordre, de la sécurité des Hommes et leurs biens et ceux-ci ont toujours fait preuve de professionnalisme ce en dépit des actes « criminels, de banditisme, d'enlèvements, de demande de rançon, d'agression, de provocation ...» de bandes armées séparatistes.

L'armée camerounaise a plusieurs fois été indexée de violer les droits humanitaires, toutefois le ministre mentionnera l'étonnement du gouvernement face à ces (prétendues dénonciations) de violation des droits humains impliquant les forces de défense et de sécurité. En rappelant l'engagement qu'a pris le Cameroun de coopérer pleinement avec les membres du conseil des droits de l'homme.

Pour ce qui est du dialogue, elle a toujours été l'option première du gouvernement option mis en place depuis le début de la crise. La descente du premier ministre Joseph Dion Ngute est un belle exemple d'action menées par l'état. Plusieurs autres actions de la sorte ont été Mise sur pied pour gérer la crise et celles-ci ci déclare le ministre « commence à porter ses fruits ».

Cameroun

Plan de circulation dans la ville

Le présent plan informe les usagers de la voie publique des modifications qu'imposeront la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.