Angola: Des bûcherons et des fabricants de meubles en quête de partenariats dans la FIMMA

Luanda — Les sociétés d'exploration du bois et de fabrication de meubles ont l'intention de rechercher des partenariats pour de nouveaux investissements, ainsi que pour augmenter la capacité installée et l'offre de produits sur le marché.

Présents à la 1ère édition de la Foire des Industries de Bois et du Meuble d'Angola (FIMMA), qui se tient depuis mercredi dans la Zone économique spéciale, les hommes d'affaires ont salué l'initiative de la tenue de l'exposition, permettant ainsi de maintenir des contacts commerciaux entre fournisseurs, clients et institutions bancaires.

La société Juvence Mobiliária, représentée par sa gérante, Venância Bento, prévoit d'accroître sa production en raison du nombre de demandes reçues au salon et ailleurs.

Avec une production quotidienne de 70 meubles, la société envisage maintenant d'augmenter sa production à 140 meubles / jour.

L'entreprise fabrique des portes, des fenêtres, des tables, des pupitres d'école, entre autres, tous à partir de matières premières nationales.

La gestionnaire, qui s'adressait à l'Angop lors de la deuxième journée de la 1ère édition de la FIMMA, a déclaré qu'il était difficile d'acquérir du bois et a souhaité des améliorations à cet effet.

Elle a affirmé que l'entreprise recourait aux provinces de Cuanza Norte et d'Uíge pour acheter du bois.

Avec 30 employés, dont trois expatriés, la société a démarré ses activités en 2015 dans la province de Luanda.

Dans le même but, la société Macuanga Comercial, qui participe à la foire, entend trouver un partenaire doté d'équipements et de savoir-faire pour l'exploitation de 10 000 hectares de bois de différents types, dans la municipalité de Milunga, province d'Uíge, selon son associé-gérant, António Sebastião.

Située dans la région boisée de la province d'Uíge, la zone forestière comprend plusieurs espèces de bois, notamment Moreira, Mutoca, Muanze, Mubafo, Quibaba et Mulungu.

António Sebastião a dit qu'il était présent à l'exposition pour établir un partenariat avec certaines entreprises de transformation du bois et obtenir un soutien pour l'installation d'une scierie de bois, près de la zone d'exploitation du bois.

Sous le slogan "Plus d'industries, plus d'emplois, plus d'Angola", la FIMMA 2019 rassemble 50 entreprises spécialisées des secteurs de l'immobilier et du bois en Angola et expose une large gamme de produits en bois, tels que des lits, des tables, des chaises, des commodes, des portes, des fenêtres, entre autres.

L'exposition, qui regroupe des entreprises des provinces de Luanda, Huíla, Huambo, Bengo et Cuando Cubango, se clôturera samedi 8 juin.

La FIMMA 2019, événement annuel, permet aux entreprises de fabrication de meubles d'établir des contacts avec leurs clients, d'échanger des idées, de nouvelles solutions de produits et technologies pour les meubles et le bois. Cette action réduira les importations dans l'industrie du meuble et de bois.

La foire, une organisation du ministère de l'Industrie, a été ouverte par le ministre d'État chargé du Développement économique, Manuel Nunes Júnior, dans le but de diffuser l'industrie manufacturière nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.