6 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Recherche scientifique - Les matériaux pollués seront réemployés dans l'agriculture

La technique mise en place pour réutiliser les substances polluées dans le secteur agricole a fait l'objet d'un échange entre le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, et des chercheurs en biotechnologie venus de Saint-Marin.

« Nous sommes engagés dans la mise au point des techniques qui peuvent permettre la dépollution, dans le cas spécifique des boues hydrocarburées, de voir leur application dans le domaine agricole et la protection de la nature tout en sachant que nous nous inscrivons dans la vision du président de la République du Congo qui est sensible aux questions liées à l'environnement et l'agriculture biologique », a indiqué le directeur scientifique de la société Green Service, le Pr Luigi De Ales, après s'être entretenu avec le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, le 5 juin, à Brazzaville.

La technique mise en place pour réemployer les matériaux pollués dans l'agriculture est le fruit du travail des chercheurs de l'Institut national de recherche en sciences exactes et naturelles (Irsen) et la société Green service de Saint-Marin.

Dans le cadre de cette collaboration scientifique, le Pr Luigi De Ales a sollicité du ministère de la Recherche scientifique la mise à disposition de l'expertise des techniciens de l'Irsen pour la mise en place d'un système de contrôle de la pollution atmosphérique en réalisant au niveau du bio centre, un système de monitoring des airs. Il a, par ailleurs, souhaité que le ministère mette à la disposition de sa société l'expertise de l'Institut national de recherche forestière pour une production des plants des palmiers à huile.

Pour sa part, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou s'est dit disponible à accompagner la société Green service par rapport au premier produit innovant de la République de Saint-Marin en expérimentation au Congo, ainsi que dans toutes les formes de contrôle de la pollution atmosphérique. Dans le cadre de la technique de dépollution des matériaux hydrocarburés, le directeur général de l'Irsen, le Pr Clobite Bouka Biona, assurera la fonction de correspondant de Saint- Marin.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.