Angola: Une délégation de la Réserve Fédérale des Etats-Unis attendue à Luanda

Luanda — Une délégation de haut niveau de la Réserve Fédérale des Etats-Unis d'Amérique est attendue au courant du mois de juin à Luanda, où elle abordera avec le gouverneur de la Banque Nationale d'Angola (BNA) des questions liées à la relance de la monnaie dollar dans les opérations bancaires.

Selon le gouverneur José de Lima Massano, les discussions avec la délégation américaine visent également à raffermir les relations entre la Banque centrale angolaise et la Réserve fédérale des USA.

"Nous voulons, à travers cette rencontre, maintenir un dialogue permanent pouvant faciliter l'exécution des opérations monétaires rompues avec quelques banques internationales", a expliqué le gouverneur cité par le quotidien "Jornal de Angola", dans sa livraison de jeudi 06 juin 2019.

Le gouverneur a fait cette précision en faisant allusion aux relations avec les banques homologues interrompues en 2016, aggravant ainsi la crise monétaire que le pays vit depuis 2014.

Toute baisse de production ou réduction du prix sur le marché pétrolier se répercutent sur les réserves internationales, a-t-il affirmé.

En ce qui concerne les réserves internationales, divisées en trois catégories, sous contrôle de la Banque centrale, Lima Massano a affirmé que le secteur pétrolier était la principale source de ces provisions.

Les ressources de la banque centrale, les ressources du trésor et les ressources des banques commerciales constituent donc les trois catégories des réserves internationales, a-t-il enfin expliqué au cours de la Conférence internationale "Angola: Pétrole et Gaz/2019" organisée à Luanda, et dont les travaux se sont clos ce jeudi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.