6 Juin 2019

Burkina Faso: Le GEPPAO contre le terrorisme - Conférence de rédaction à Ouaga

Les 20 et 21 juin prochains, Ouagadougou va abriter un forum de médias sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la zone UEMOA. L'initiative est du Groupement des éditeurs de presse publique d'Afrique de l'Ouest (GEPPAO), qui a convié au Centre de presse Norbert-Zongo la presse le 6 mai 2019 pour annoncer l'évènement. A ce rendez-vous sont attendus des centaines de participants d'une dizaine de pays.

Un adage populaire en pays mossi dit que si le warba (1) de la famille se danse dans un plat, chaque membre se doit d'y mettre le pied. Quoi de plus normal donc pour les médias ouest-africains de réfléchir sur le rôle qui doit être le leur dans la lutte contre l'insécurité et le terrorisme, ces maux qui rongent une bonne partie de la sous-région depuis maintenant des années ? En d'autres termes, c'est le sens de l'initiative du GEPPAO d'organiser un forum qui réunisse des participants de plusieurs pays dont le Maroc, la Côte d'Ivoire, le Niger, le Bénin et le Burkina. Ce forum se tiendra les 20 et 21 juin prochains dans la capitale burkinabè, et c'est pour annoncer l'évènement que les hommes et femmes de médias ont été conviés au Centre de presse Norbert-Zongo ce 6 juin. Au crachoir, le président du GEPPAO, Venance Konan, par ailleurs directeur général du quotidien ivoirien Fraternité Matin, le secrétaire général du Groupement et directeur général des éditions Sidwaya, Mahamadi Tiégna, ainsi que le coordonnateur du forum, Ismaël Bicaba.

Hommes politiques, spécialistes des questions sécuritaires et de lutte contre le terrorisme, chercheurs, journalistes, étudiants, etc., environ trois cents participants aux profils variés sont attendus à ce rendez-vous que le GEPPAO veut « historique ». Historique puisque dans le contexte actuel de lutte contre le terrorisme, l'évènement devrait permettre notamment de saisir les mécanismes de bonnes pratiques en matière de communication mais aussi et surtout de dégager une politique commune en matière de communication dans la zone UEMOA et le G5 Sahel qui sont dans le collimateur des forces du mal.

Le thème retenu pour orienter les débats est : « Le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest : entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels ». Un thème qui fera l'objet de la communication inaugurale que livrera Aichatou Mindaoudou, femme politique et diplomate nigérienne. Le reste du programme s'annonce alléchant avec cinq panels qui, à travers les communications, mettront à nu différents sujets tels que les nouveaux défis sécuritaires qui se présentent à la zone UEMOA et dans l'espace du G5 Sahel. « Au sortir de cette importante rencontre, nous espérons pouvoir tirer de grandes conclusions consignées sous forme de l'Appel de Ouagadougou en vue de mieux orienter notre travail d'information, d'éducation et de sensibilisation des populations pour un meilleur espace communautaire du vivre-ensemble », a déclaré Venance Konan.

Ce forum n'est pas un de plus, a assuré le président du GEPPAO. La preuve pour lui est qu'il a l'onction des plus hautes autorités politiques des pays participants. Et à titre d'exemple, l'évènement est patronné par le président burkinabè et président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré.

En rappel, GEPPAO est un regroupement de la presse écrite d'Etat d'une dizaine de pays qui a vu le jour à la faveur du cinquantenaire de Fraternité Matin à Abidjan en 2014 « sur la base d'un modèle réussi de coopération professionnelle entre ce journal et les Editions Sidwaya », selon Venance Konan.

Burkina Faso

Dialogue politique national - Zéphirin et Simon pour conduire au consensus

Pour la réussite du dialogue, le chef de l'Etat (milieu) a responsabilisé le chef de file de l'opposition,… Plus »

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.