7 Juin 2019

Afrique: La première ferme corallienne commerciale terrestre au monde ouvre et promet des récifs plus résistants

communiqué de presse

Gator Halpern, jeune champion de la Terre de l'Amérique latine et des Caraïbes et cofondateur de Coral Vita, a ouvert la première ferme corallienne commerciale terrestre au monde au monde pour une restauration plus résiliente des récifs à Grand Bahama.

Les récifs coralliens meurent partout dans le monde. 90% d'entre eux devraient disparaître d'ici 2050. Coral Vita utilise une technologie de pointe de micro-fragmentation, qui accélère la croissance du corail de 50 fois sa vitesse normale, accélérant leur restauration en quelques mois au lieu des décennies normalement nécessaires.

Le processus utilisé à la ferme augmente également la diversité des espèces de coraux, tout en renforçant leur résilience pour leur permettre de faire face aux menaces causées par le réchauffement de la planète, telles que la hausse de la température et l'acidité des océans.

Chaque année, les Bahamas accueillent plus de six millions de visiteurs par an dans leurs îles. La ferme constituera un important centre d'éducation et enseignera aux communautés la nécessité de restaurer les récifs mourants.

Située à Freeport, Grand Bahama, la ferme a été officiellement inaugurée le vendredi 31 mai par le vice-Premier ministre, Peter Turnquest.

« À moins que les pays du monde entier ne prennent des mesures sérieuses et volontaires, les récifs (qui contribuent à nourrir les poissons et les fruits de mer qui se retrouvent sur nos tables) pourraient disparaître en moins d'une génération », a déclaré M. Turnquest. « Aux Bahamas, nous faisons ce que nous pouvons et devons, nous prenons nos responsabilités. »

La ferme a pour objectif de restaurer les récifs coralliens de l'île, elle est présentée dans le film « Chasing Coral » produit par Netflix où on peut voir les projets de restauration qui y sont menés s'appuyant sur des coraux plus résistants grâce à la collaboration des scientifiques, des communautés, des éleveurs de coraux, des entreprises, des investisseurs et des gouvernements.

Gator Halpern affirme : « Nous sommes très heureux de travailler avec la communauté de Grand Bahama pour redonner vie aux récifs de l'île. En plus de faire pousser des coraux pour restaurer des récifs, notre ferme sera également un centre d'éducation pour les étudiants de la région ainsi que pour les touristes, où nos clients découvriront l'importance de maintenir les coraux en vie et d'aider à restaurer et à revitaliser les écosystèmes qui nous soutiennent tous. »

Le cofondateur de Coral Vita, Sam Teicher, se réjouit : « C'est un sentiment grisant de voir qu'après quelques années seulement, Coral Vita inaugure aujourd'hui sa première ferme de coraux commerciale pour restaurer les récifs mourants. »

Le directeur exécutif de la Grand Bahama Port Authority, Rupert Hayward, explique : « L'ouverture de Coral Vita marque le début d'une nouvelle ère passionnante dans l'évolution de Grand Bahama. Ce projet ouvre non seulement un nouveau secteur dans l'économie bahamienne, mais amorce également le processus de réparation d'un des secteurs les plus précieux des Bahamas : nos récifs coralliens.

« Le projet a une portée mondiale et le reste du monde suit ce qui se passe ici à Grand Bahama et [nous] sommes extrêmement fiers de collaborer avec Coral Vita sur ce projet. »

Des représentants gouvernementaux, des établissements scolaires, des représentants internationaux de l'environnement tels que Mission Blue et Save the Bays, ainsi que des entreprises locales ayant contribué à la construction de la ferme ont assisté à l'inauguration. L'équipe a également planté son premier corail dans le canal que l'installation surplombe.

Gabriel Grimsditch, spécialiste des écosystèmes marins et côtiers chez ONU Environnement, affirme : « L'avenir des récifs coralliens dans le monde est menacé et cela met en danger plus d'un million d'espèces marines et des centaines de millions de populations côtières qui en dépendent pour se nourrir, en vivre et assurer la protection du littoral. »

« Il faut de toute urgence s'attaquer aux principaux facteurs de dégradation des récifs coralliens, notamment les émissions de gaz à effet de serre, la pollution et la pêche destructive. Dans le même temps, la communauté des récifs coralliens fait des progrès dans l'efficacité et l'évolution de la restauration des récifs coralliens, ce qui pourrait être un élément nécessaire de l'équation si nous voulons que les récifs coralliens fonctionnent à l'avenir. »

Coral Vita est une société de restauration de récifs qui fait pousser des coraux résilients pour restaurer les récifs menacés. En travaillant avec des partenaires communautaires, scientifiques et gouvernementaux, en vendant des projets de restauration à des clients dépendants des récifs et en fournissant des projets de restauration à grande échelle avec des coraux plus diversifiés, à croissance rapide et plus résistants, l'entreprise s'efforce de préserver les récifs coralliens pour les générations futures.

Pour plus d'informations, visitez les pages de la société sur les réseaux sociaux, @CoralVitaReefs, ou le site Web ou contactez [email protected] et [email protected].

Possédez-vous ce que nous recherchons pour être un jeune champion de la Terre ? Les finalistes régionaux de la compétition de cette année ont été sélectionnés et les gagnants seront annoncés en septembre. Restez à l'écoute pour en savoir plus grâce à notre page d'actualités. Les candidatures pour l'année 2020 ouvriront en janvier.

Afrique

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Développement Durable

Plus de: UNEP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.