7 Juin 2019

Afrique: Le continent invité à unir ses forces pour proposer sa propre offre digitale

Les acteurs de la technologie en Afrique sont priés d'unir leurs forces pour proposer une offre ou une vision digitale du continent. L'invite a été faite ce vendredi 7 juin à Tanger (Maroc). C'était lors de la conférence de presse, en prélude de la Conférence Cyfy Arica 2019 sur la technologie, l'innovation et la société.

(Envoyé spécial à Tanger, Maroc) – Le ministre marocain en charge de l'Industrie, du commerce et de l'économie numérique invite les acteurs africains de la technologie et de l'innovation à travailler ensemble pour proposer une offre ou une vision technologique africaine.

M. Moulay Hafid Elalamy a fait cette suggestion lors de la session avec la presse, tenue dans l'après-midi de ce vendredi 7 juin à Tanger (au Maroc) en prélude à la Conférence Cyfy Arica 2019 sur la technologie, l'innovation et la société.

Sa proposition découle d'une analyse qui montre que le monde digital est en train de transformer en profondeur le mode de consommation des populations. Ce qui, à son avis, a un impact parfois destructeur.

Devant cet état de fait, M. Elalamy pense que l'Afrique ne doit pas se cantonner uniquement dans une position de consommer les solutions digitales qui lui parviennent du marché international.

D'où la pertinence, selon lui, de la Conférence Cyfy Arica 2019 qui s'ouvre officiellement ce samedi 8 juin et se poursuit jusqu'au lendemain dans la ville Méditerranéenne du Maroc.

Pour lui, ce type de forum est important et stratégique dans la mesure qu'il permet de soulever certains écueils et éviter des dérapages surtout avec la montée en puissance des réseaux sociaux que certains observateurs qualifient « d'armes de destruction massive ».

Il faut rappeler que ce forum qui est à sa deuxième édition est une initiative du Maroc et de l'Inde, « au profit de l'Afrique », confient les organisateurs.

Ces derniers précisent que cet événement est organisé par le centre d'études et de recherches ORF (Inde) et le centre africain de recherche ORFA en partenariat avec le ministère de l'Industrie, du commerce et de l'économie numérique du Maroc, l'université internationale de Rabat et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

La présente édition qui attend 300 participants dont plus de 140 orateurs venus de 63 pays à travers le monde, convoque la réflexion autour de problématiques comme la place de la technologie et de l'innovation dans nos sociétés.

Elle sera l'occasion de faire le point sur la révolution industrielle que connaît le monde mais aussi de l'intelligence artificielle et de sa capacité à répondre aux besoins du continent africain.

Il sera également question de mesurer les opportunités que le digital offre aux jeunes et aux femmes, entre autres couches sociales.

Ce qui fait dire au représentant de l'université internationale de Rabat à la conférence de presse que l'innovation est tellement important dans un contexte d'émergence où les taux de croissance les plus importants dans les 20 ans à venir sont attendus en Afrique.

D'après lui, l'Afrique doit saisir cette opportunité en misant sur l'innovation pour accompagner cette dynamique.

Cet universitaire marocain pense que le digital peut être un véhicule devant permettre au continent de combler le gap de l'emploi avec trois millions d'emplois créés par ans pour 13 millions de demandeurs qui arrivent annuellement sur le marché africain.

A cet effet, il pense qu'il faut aider les jeunes à être créatifs en développant l'auto emploi via une innovation concrète et pragmatique.

Revenant à ces assises de Tanger, les organisateurs indiquent que CYFY Africa 2019 répondra à une série de questions sur l'exploration d'innovations locales et de systèmes de gouvernance de données émergents, des cadres de droits numériques avancés, de l'expansion des nouveaux médias, de l'impact des nouvelles technologies sur la croissance économique et enfin de la mobilité sociale et la sécurité nationale.

A leur croire, un bilan sera exposé sur les expériences africaines dans ce secteur. L'objectif étant de refléter le succès du continent grâce aux nouvelles technologies et définir la voie à suivre pour l'avenir numérique dans le continent.

Avant d'assurer que CyFy Africa offre une occasion unique d'interagir avec des communautés et personnes venus des cinq continents.

L'événement verra ainsi la présence de plusieurs partenaires de marque dont la délégation de lutte contre le terrorisme au conseil de sécurité des Nations unies et le groupe qualifié de la coopération numérique du secrétariat général des Nations Unies.

Afrique

Le changement climatique va impacter sur la productivité des économies

Incendies, cyclones, sécheresses, températures extrêmes... sont les effets les plus connus du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.