Angola: L'OIM soutient le pays dans l'assistance aux immigrants vulnérables

Caxito — L'Organisation internationale des migrations (OIM) a déclaré jeudi qu'elle était prête à aider le gouvernement angolais à mettre en place des mécanismes d'assistance aux immigrés vulnérables.

C'est ce qu'a informé à Caxito, province de Bengo, le directeur régional de l'OIM, Charles Kwenin, lors d'un atelier sur les formateurs en matière de flux migratoires et de traite d'êtres humains.

À l'occasion, Charles Kwenin a affirmé que l'OIM reconnaissait que les mouvements migratoires mixtes irréguliers constituaient un défi pour la souveraineté des États, car ils ont la responsabilité de protéger les immigrants et les réfugiés, sur la base des traités et des lois internationaux relatifs aux droits humains.

Selon le responsable, le gouvernement angolais a compris ce besoin en adoptant le pacte mondial sur l'immigration en décembre 2018 à Marrakech.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.