Gabon: Dix ans après la mort d'Omar Bongo, quels sont les enjeux pour Ali Bongo?

Il y a dix ans mourrait Omar Bongo à Barcelone en Espagne. Ce samedi 8 juin, jour anniversaire, plusieurs chefs d'État africains sont invités à Libreville, comme Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, Ibrahim Boubakar Keïta du Mali ou encore Faustin-Archange Touadéra de Centrafrique et Teodoro Obiang Nguema de la Guinée équatoriale.

Une messe œcuménique est prévue ce samedi. Un grand concert gospel sera également donné. Cet hommage n'est pas sans conséquences politiques. Quels sont les enjeux pour le président Ali Bongo ?

Le premier des enjeux est toujours un peu le même depuis de longs mois : montrer que c'est bien le président Ali Bongo qui est aux commandes. Ce week end, le chef de l'Etat devrait prononcer un discours à la Nation, son deuxième message radio-télé diffusé après ses voeux pour la nouvelle année. « De quoi clore definitivement le débat sur la vacance du pouvoir cette fois-ci », espère une source proche de la présidence. « Il l'est déjà en tout cas pour nous », précise cette source.

La présidentielle de 2023 en ligne de mire

Deuxième enjeu, à plus long terme : donner une « nouvelle impulsion » au second mandat, avec, selon toute vraisemblance, un remaniement ministériel à la clé et avec aussi la présidentielle de 2023 en ligne mire. En 2009, Ali Bongo a clairement prôné la rupture avec la figure paternelle. Aujourd'hui, l'idée serait plutôt de revolariser l'héritage.

Que va faire Denis Sassou Nguesso ?

Ces cérémonies seront aussi l'occasion de tenter de ressouder certains liens au sein de la grande famille Bongo. Ancienne directrice de cabinet d'Omar Bongo, Pascaline Bongo, la grande soeur du président, semble être revenue en grâce. C'est elle qui est chargée d'organiser les festivités. Enfin, beaucoup guetteront les faits et gestes de Denis Sassou Nguesso, le voisin congolais dont les rapports sont pour le moins compliqués avec Ali Bongo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.