Cote d'Ivoire: Lutte contre la drogue - 1,195 tonne de cocaïnes saisies par la police

Dix personnes ont été interpellées à Tabou par les services de la police, dans le cadre d'une vaste opération de lutte antidrogue. Parmi ces suspects, il y a 6 Italiens, 1 Franco-turc et 3 Ivoiriens dont une femme.

L'information a été donnée par le commissaire Adomo Bonaventure, directeur de l'Unité de lutte contre la criminalité transfrontalière (UCT°) à Cocody Abatta, hier. « Ils ont été arrêtés le 6 juin dernier. En plus de la drogue saisie, ils avaient aussi 8 armes dont un pistolet d'assaut de type Uzi, des dizaines de montres de valeur, des véhicules de luxe et de l'argent.. Le 17 septembre 2018 à Santos au Brésil, un chien renifleur détecte la présence de drogue dans 03 Caterpillars compacteurs modèle Cs533 et Dynapac modèle CA250 destinés à l'exportation vers la Côte d'Ivoire. La douane brésilienne procède immédiatement à l'examen du rouleau et y découvre 1,195 T de cocaïnes emballée dans plusieurs paquets.

Elle convoque la société chargée de l'exportation. Les dirigeants leur remettent les documents relatifs à l'ensemble des exportations dont le commanditaire est la société AGL basée à Abidjan Angré-Cnps », a relaté le commissaire Adomon Bonaventure, directeur de l'Uct. Quant à Sylvain Coué, officier de liaison sous-régional antidrogue basé à Accra, il a affirmé que l'Afrique de l'Ouest et surtout la Côte d'Ivoire sont beaucoup plus la cible des organisations criminelles et des trafiquants de drogue. « Mais ils se trompent. Le continent et la Côte d'Ivoire ne seront pas leur sanctuaire », a-t-il martelé. A sa suite, Enrico Biasvtti, de la direction centrale des services antidrogue d'Italie s'est félicité de la bonne collaboration des pays qui ont permis le démantèlement de ce réseau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.