Gabon: Culte œcuménique pour le 10e anniversaire de la mort d'Omar Bongo

Le Gabon commémore, ce samedi 8 juin, le dixième anniversaire de la disparition d'Omar Bongo qui a dirigé le pays durant 41 ans, de 1967 à 2009. Un culte œcuménique a eu lieu, ce samedi matin, au palais présidentiel gabonais, à Libreville, en présence de six chefs d'État africains aux côtés d'Ali Bongo, fils et successeur du président défunt.

Le culte a commencé à 12h00, heure locale. Ali Bongo accompagné de son épouse est entré, debout, dans la salle s'appuyant sur une canne.

Le culte s'est déroulé dans la salle des fêtes où était exposée, il y a dix ans, la dépouille mortelle d'Omar Bongo.

Outre les six chefs d'État tels que Denis Sassou Nguesso, du Congo, Faustin Archange Touadera de la Centrafrique, Ibrahim Boubacar Keïta, du Mali ou encore Teodoro Obiang Nguéma de la Guinée équatoriale, l'on note la présence du Premier ministre marocain, Saapedine El Otmani. La Côte d'Ivoire et le Cameroun ont, eux, dépêché des ministres.

L'archevêque de Libreville, Monseigneur Basile Mve Engone, a ouvert le culte suivi du responsable de l'Église évangélique du Gabon, de l'imam de la grande mosquée de Libreville et du responsable des églises de réveil. Tous ont vanté l'homme de paix qu'a été Omar Bongo Ondimba.

Le moment a été très solennel. Assez d'émotion surtout du côté de Patience Dabany, première épouse d'Omar Bongo, assise en première ligne avec plusieurs enfants de l'ex-chef de l'État dont Pascaline Bongo.

Selon un responsable de la communication présidentielle, ce culte est un remake à celui qui avait été organisé, au même endroit, avant le départ de la dépouille d'Omar Bongo dans son fief de Franceville où il repose en paix.

Le président congolais Denis Sassou Nguesso se rendra d'ailleurs, ce samedi, à Franceville pour déposer une gerbe de fleurs sur la tombe d'Omar Bongo.

Le président gabonais va s'adresser à la Nation, ce samedi soir, un message très attendu d'Ali Bongo Ondimba dont la parole est devenue très rare, depuis son accident vasculaire cérébral, le 24 octobre dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.