8 Juin 2019

Soudan: FDLC déclarent accepter en principe l'initiative du Premier ministre éthiopien

Khartoum — Les forces de la Déclaration de liberté et de changement (FDLC) ont déclaré accepter en principe l'initiative du Premier ministre éthiopien, Abey Ahmed, concernant la médiation entre le Conseil militaire de transition et les FDLC.

Le représentant de la délégation du FDLC, OmAr al-Degair a déclaré, à l'issue de sa rencontre avec le Premier ministre éthiopien vendredi à l'ambassade d'Ethiopie à Khartoum, qu'il n'entamerait aucune négociation avec le CMT si les conditions fournies par le FDLC n'étaient pas remplies.

Les réclamations des FDLC sont représentés dans la formation d'une commission d'enquête internationale chargée d'enquêter sur les incidents de désorganisation du sit-in, la libération des détenus politiques et de toutes les personnes reconnues coupables d'opposition à l'ancien régime, la liberté d'information et de communication les libertés, le retrait des militaires de la rue dans tout le Soudan, la levée de l'interdiction du service Internet, et cela doit être fait avant d'entrer dans le processus politique.

Soudan

Le sous-secrétaire à l'industrie a rendu visite au secteur de l'industrie du Nahr Al-Nil

- Le sous-secrétaire du ministère de l'Industrie et du Commerce, Abdulrahman Ajab Ahmad a effectué,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.