Congo-Brazzaville: Environnement - La gestion de la qualité de l'air au cœur d'une conférence-débat

En rapport avec la Journée mondiale de l'environnement célébrée le 5 juin, le ministère des Hydrocarbures a organisé, le 7 juin à Pointe-Noire, une rencontre sur le thème " Gestion de la qualité de l'air par l'industrie pétrolière au Congo", en présence de Marcelin Dibou, directeur de cabinet du ministre de tutelle.

Le directeur de cabinet du ministre des Hydrocarbuers a rappelé que la pollution de l'air dans le monde, en général, et dans les grandes villes africaines, en particulier, est devenue un mal profond, accentué par l'installation d'unités industrielles en pleine agglomération ou dans ses environs. La production pétrolière, a-t-il expliqué, est indissociable des émanations de toute sorte qui peuvent entraîner indubitablement des conséquences aussi bien réversibles qu'irréversibles sur la santé de la population et sur l'équilibre des écosystèmes.

« La pollution de l'air est une réalité au Congo et ses sources sont multiples. A cet effet, les sociétés pétrolières ont la mission de s'approprier les résolutions issues de ces échanges et l'Etat se doit de se donner les moyens de contrôle. Les émanations existent certes, tout comme les problèmes de contrôle et de suivi des actions des sociétés pétrolières. Cependant, le véritable problème réside dans la gestion des accidents qui peuvent se produire dans les installations pétrolières », a indiqué Marcelin Dibou

De son côté, Richard Bouka, spécialiste sciences Unesco, a souligné que la pollution atmosphérique est une urgence mondiale, en matière de santé publique. Elle est ainsi devenue le quatrième facteur de décès prématurés dans le monde, après le tabac et l'alcool.

Quant à Marco Rotondi, directeur général d'Eni Congo, il s'est appesanti sur plusieurs initiatives prises par sa société en vue de mieux lutter pour la protection de l'environnement en général et de la qualité de l'air en particulier. Ainsi, il a noté la construction par cette société du Centre d'excellence sur les énergies renouvelables à Oyo ; le traitement du gaz produit par sa société, le ramassage des déchets au bord de la plage Litchendjili; le développement des espaces verts par Eni Congo; le traitement des boues de pétrole et autres.

Outre le thème principal, d'autres sous-thèmes ont été développés à travers deux panels, notamment « La surveillance de la qualité de l'air dans un site pétrolier et ses environs » et « La surveillance de la qualité de l'air dans un site de traitement des déchets hydrocarburés et ses environs ».

Rappelons que la Journée internationale de l'environnement a été célébrée cette année su le thème « La pollution de l'air ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.