Ile Maurice: Grand-Bois - Un médecin harcelé au téléphone pour Rs 200 000

Un médecin de l'Etat, âgé de 40 ans a porté plainte, jeudi au poste de police de Grand-Bois. Il explique que, depuis la vente d'une voiture, un habitant de Goodlands, ne cesse de le harceler lui réclamant un montant de Rs 200 000. «Donn Rs 200 000 ar twa, sinon mo pu fatig twa ek mo pa pu les twa trankil. Mo pou fatig twa ek mo pu gat to repitasion», lui aurait dit l'habitant de Goodlands, mardi.

Le lendemain, le médecin reçoit un autre appel où l'interlocuteur réitère sa demande et le prévient qu'il compte lui porter préjudice sur les radios privées. Jeudi, alors que le quadragénaire est en plein travail, son harceleur l'appelle. Il ne répond pas. Et pour lui montrer de quoi il est capable, l'habitant de Goodlands débarque au domicile de sa belle-mère, la menace. Il se présente ensuite à l'hôpital Victoria, où travaille le médecin avant de se rendre chez le père du quadragénaire, réclamant violemment à parler au médecin et à son épouse.

Le même jour, le médecin reçoit un autre appel du harceleur. Il lui fait part de son mécontentement, mais l'habitant de Goodlands ne veut rien entendre et continue à menacer le médecin. Craignant pour sa sécurité et celle de sa famille, le quadragénaire décide de rapporter le cas à la police.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.