Togo: Capter l'investissement privé

8 Juin 2019

Plus de 600 participants venus d'Europe et du Togo se sont inscrits au Forum économique Togo-Union européenne qui se déroule la semaine prochaine à Lomé.

Un chiffre donné par la délégation de l'UE au Togo qui parle d"un évènement inédit dans l'histoire des relations entre le Togo et l'Union européenne'.

Ce Forum est une parfaite illustration de la nouvelle alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables ; une initiative annoncée en septembre 2018 par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, souligne la représentation de l'UE.

Le Forum vise à attirer l'investissement privé, notamment dans les secteurs privilégiés par les autorités togolaises : logistique, technologie, agriculture, industrie. Des priorités contenues dans la feuille de route dévoilée en mars dernier et baptisée 'Plan national de développement'.

Le succès de ce projet repose sur la mobilisation de fonds privés. Sur les 8 milliards nécessaires pour sa première phase, le Plan s'appuie à 65% sur le privé.

L'investissement de partenaires étrangers est donc indispensable. Qu'ils soient européens, asiatiques ou moyen-orientaux.

Le Togo devra séduire dans un environnement très concurrentiel ou la philanthropie n'est pas sa place.

Les deux voisins, le Bénin et le Ghana développent des stratégies similaires.

Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission européenne, chargé de l'Emploi, de la Croissance, de l'Investissement et de la Compétitivité, assistera au Forum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.