Burkina Faso: Sortie de Bédié sur fond de xénophobie

Henri Konan Bédié

« Nous avons fait venir des étrangers dans nos plantations de café, de cacao ; et ensuite, les gens se sont installés à leur propre compte, et aujourd'hui, ils agressent les planteurs ivoiriens et se disputent même la propriété des terres. Il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne soient pas étrangers chez eux, car actuellement, on fait en sorte que l'Ivoirien soit étranger chez lui. Mais les Ivoiriens n'accepteront jamais cela ».

Ces propos glaçants qu'on croirait tenus par un Tartempion d'un quartier populaire d'Abidjan, sont bel et bien ceux d'un ancien président de la République : Monsieur Henri Konan Bédié, pour ne pas le nommer. En tout cas, à en croire le site ivoirien d'information en ligne, koaci.com, cette dérive langagière à forts relents xénophobes, a été faite lors d'une rencontre avec une délégation du PDCI-RDA, le 5 mai dernier à Daoukro. HKB est celui-là même qui a hérité, dans les circonstances que l'on sait, du pouvoir du père de la nation ivoirienne, Félix Houphouët Boigny, suite à sa disparition. Héritage qu'il a eu la sinistre idée de vendanger sur l'autel de l'ivoirité en 1999, avec pour conséquence la crise identitaire qui a fait basculer la Côte d'Ivoire dans un cycle de violences meurtrières dont elle porte toujours les stigmates.

C'est dire si ces propos de l'octogénaire président du PDCI-RDA sont potentiellement lourds de dangers pour la Côte d'Ivoire. Autrement dit, Henri Konan Bédié voudrait cyniquement remuer le couteau de l'ivoirité dans la plaie qu'il ne s'y prendrait pas autrement. Il apporte ainsi de l'eau au moulin de ceux qui le considèrent comme étant le principal géniteur du concept de l'ivoirité qui a mis la Côte d'Ivoire sens dessus dessous et qui a fait couler le sang des Ivoiriens et des étrangers. Quelle mouche a bien pu piquer Henri Konan Bédié pour qu'il puisse se livrer à de telles dérives verbales ? C'est la question que l'on se pose quand on observe la météo politique ivoirienne plutôt inquiétante depuis que le divorce est consommé entre le PDCI-RDA et le RDR autour du projet de création du RHDP.

Cette piteuse sortie va davantage écorner l'unité au sein de cette famille politique qui se réclame de Houphouët Boigny

Est-ce l'expression d'une aigreur eu égard à la déconvenue que son parti subit surtout avec la démission fracassante d'un de ses plus fidèles lieutenants, Ahoussou Kouadio, actuel président du Sénat, ou tout simplement la manifestation d'une seconde nature qui échappe à tout contrôle ? En tout cas, cette sortie à visées électoralistes dans un contexte de précampagne pour la présidentielle de 2020 où l'on redoute le remake de 2011, donne une idée de l'ambiance qui pourrait régner dans les prochains mois, en Côte d'Ivoire. Elle est plutôt nuisible même si elle a très vite tourné en eau de boudin au regard des condamnations tous azimuts de bien des Ivoiriens et du gouvernement.

En réalité, ces propos à forte tonalité xénophobe sonnent comme le délire d'un homme finissant. En tout cas, on peut être sûr d'une chose : cette piteuse sortie qui ne grandit ni n'honore le sphinx de Daoukro, va davantage écorner l'unité au sein de cette famille politique qui se réclame l'héritière d'un homme de paix comme Houphouët Boigny. En tentant de re-agiter les grelots de l'ivoirité, Henri Konan Bédié risque d'apprendre, à ses dépens, que « quand tu ignores ton passé, tu es contraint à le revivre ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.