Guinée: Le ministre Mouctar Diallo dit « oui » au projet d'une nouvelle constitution

Les Nouvelles forces démocratiques (NFD) dirigées par Mouctar Diallo ministre de la jeunesse et de l'emploi jeunes s'est officiellement ce dimanche 9 juin 2019 en faveur d'une nouvelle constitution en Guinée.

Les NFD justifient leur décision entre autres, par « des nombreuses contestations sur la légitimité de la Constitution du 7 Mai 2010 en raison notamment de l'absence totale du peuple et de ses représentants dans son élaboration et son adoption; le fait que le Conseil National de la Transition (CNT) et le Président de la Transition par intérim n'avaient aucun mandat et ne bénéficiaient d'aucune légitimité pour promulguer une Constitution au nom du peuple; d'autres lacunes de l'actuelle Constitution notamment dans l'organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics et la nécessité d'améliorer substantiellement son contenu; l'inexistence de texte interdisant le recours au référendum pour l'adoption d'une nouvelle Constitution et le principe général de droit selon lequel « tout ce qui n'est pas interdit est permis »; conformément à l'article 152 de la Constitution, la consultation du peuple à la suite d'un référendum initié par le Président de la République qui bénéficie d'une légitimité incontestable et incomparable reste la voie la plus démocratique pour procéder à un changement de Constitution ou pour trancher sur une contradiction majeure entre deux positions divergentes sur une question aussi importante qu'est la Constitution ».

Et de poursuivre : « Constatant que le passage « Libre de déterminer ses Institutions, le Peuple de Guinée adopte la présente Constitution » contenu dans le préambule de la constitution du 7 Mai 2010 n'est que pure imposture car le peuple n'a jamais adopté ladite Constitution ».

Le Parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), membre de la mouvance présidentielle indique que c'est après un débat interne ouvert, inclusif et démocratique impliquant toutes ses structures basées à Conakry, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, qu'il décide de soutenir vigoureusement l'idée d'une nouvelle Constitution exprimée par le parti au pouvoir, le RPG Arc en ciel.

« Le Bureau Politique National de NFD demande ardemment à nos militants, sympathisants et au brave peuple de Guinée de soutenir sans réserve l'adoption d'une nouvelle Constitution conformément aux lois de la République », indique-t-on dans une déclaration lue par Mouctar Diallo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.