Angola: L'AGT certifie plus de la moitié des principaux logiciels des gros contribuables

Luanda — Plus de 40 logiciels informatiques, principalement utilisés par les gros contribuables, des 70 prévus jusqu'à l'entrée en vigueur de la Taxe sur la valeur ajoutée (IVA, sigle en portugais) en Angola, le 1er juillet, ont déjà été certifiés par l'Administration générale des impôts (AGT, sigle en portugais).

Ces certifications et validations représentent 80% des logiciels utilisés par les grands contribuables, a informé lundi, à Luanda, Leandro Cruz, technicien AGT chargé de la mise en œuvre de l'IVA.

Le responsable, qui parlait à l'ANGOP, lors du séminaire sur "Les droits et obligations de l'IVA pour les gros contribuables", a expliqué que d'autres logiciels informatiques remis à l'AGT étaient en cours d'analyse pour leur validation.

S'agissant des typologies et graphiques pour la production de factures non électroniques, il a dit qu'elles étaient en train d'être analysées et que l'AGT présentait les procédures à suivre pour imprimer des factures ou des documents équivalents.

Leandro Cruz, orateur du séminaire, a affirmé qu'il était prévu dans les prochains joursle processus de certification et de validation des graphiques et de la typographie pour la mise en œuvre de l'IVA.

Pour sa part, Edna da Silveira Capusso, directrice des grands contribuables de l'AGT, a déclaré que le séminaire avait pour objectif de clarifier les participants sur le processus, car il s'agit d'un impôt à appliquer pour la première fois en Angola.

Elle a informé que les 408 grands contribuables étaient déjà officiellement enregistrés par l'AGT et que ceux du régime général seront en accord avec la demande.

Les grands contribuables présents au séminaire ont déclaré que tout était mis en oeuvre, à la fois en termes de certification des logiciels et en termes de préparation des ressources humaines, pour la mise en œuvre de la nouvelle taxe en Angola.

L'IVA, approuvée par l'Assemblée nationale en février dernier, aura un taux unique de 14% et remplacera la taxe à la consommation actuelle (avec un taux variant entre 5 et 10%) et éliminera la double imposition de la taxe à la consommation, qui cause une augmentation exponentielle des prix des produits.

Un autre avantage de la mise en œuvre de l'IVA sera la formalisation progressive de l'économie informelle, générant de meilleures conditions de marché et contribuant à la satisfaction des besoins des citoyens.

Le séminaire sur le droit et les obligations de l'IVA, une initiative de l'AGT, s'adresse aux gros contribuables et se termine vendredi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.