9 Juin 2019

Burkina Faso-RDC - Les Etalons obtiennent le nul en Espagne

Marbella, Espagne — Le Burkina Faso et la République démocratique du Congo ont fait match nul (0-0) hier dimanche 9 juin 2019 au stade municipal de Marbella, à Malaga, en rencontre amicale. Les deux équipes ont fait tourner leur effectif, la RDC préparant la phase finale de la CAN 2019.

L'opération reconstruction des Etalons a débuté par un match nul, hier 9 juin 2019 à Marbella, en Espagne. Le Burkina Faso y a affronté en match amical la République démocratique du Congo. Les deux pays n'ont pu se départager à l'issue d'un match animé dans l'ensemble. Pour ce premier match après celui qui a éliminé les Etalons de la phase finale de la CAN face à la Mauritanie (malgré une victoire 1 à 0), le sélectionneur Paulo Duarte s'est présenté d'entrée avec ses habituels titulaires. Cependant, il a opéré trois changements majeurs. Le jeune joueur de l'Ajax d'Amsterdam Franck Lassina Traoré et l'ancien ailier de l'USO Éric Traoré qui évolue aujourd'hui à Pyramid en Egypte ont été associés en attaque avec le lyonnais Bertrand Traoré. En défense centrale, Dylan Ouedraogo a évolué aux côtés de Yssouf Dayo.

Les Etalons avaient en face, les expérimentés congolais Youssuf Mulumbu et Trésor Mputu. Ce sont alors les Léopard qui prennent le contrôle du match dès le coup d'envoi de l'arbitre Serbe, Danilon Grujic. Elia Meschack sur son côté droit fait voir de toutes les couleurs Yacouba Coulibaly. Etrangement oublié par la défense burkinabè au second poteau (4e mn), le remuant ailier congolais ajuste mal son plat du pied devant des buts ouverts. Les Congolais avec le métronome et capitaine Youssuf Mulumbu de même que le technicien du TP Mazembé Tresor Mputu vont priver les Etalons de ballons. Le portier Hervé Koffi est lui heureusement bien dans le match en remportant à deux reprises son duel face à l'attaquant Congolais, Cédrick Bakambu (9e et 13e mn).

Au quart d'heure de jeu, Blati Touré sonne la révolte des Burkinabè. Il marque à la culotte le stratège congolais Trésor Mputu, l'empêchant d'aérer le jeu des Léopards. Les poulains de Paulo Duarte vont d'ailleurs se créer leur occasion franche (17e mn) grâce à une belle récupération de Blati qui lance Steeve Yago sur son côté droit. Son bon centre à l'entrée de la surface trouve Abdoul Razack Traoré qui frappe mais le portier congolais est sur la trajectoire. Dès lors, les techniciens burkinabè se retrouvent et créent des misères aux Congolais. Le capitaine du jour, Bertrand Traoré, est à la baguette. Razack et ses passes lasers cassent les lignes. Leurs deux jeunes coéquipiers (Franck Lassina Traoré et Eric Traoré) bougent et pressent sur le front de l'attaque. Ils se rendent plus disponibles et sont davantage trouvés par Bertrand, Razack et Blati. L'attaquant de l'Ajax d'Amsterdam, Franck Lassina Traoré est contré in extremis, après une belle combinaison avec Bertrand Traoré (34e ). A la 37e mn, un corner de l'attaquant lyonnais traverse toute la défense des Léopards, sans que Dayo, ni Eric Traoré n'arrivent à mettre la balle au fond des filets. A part les passes approximatives de Dylan Ouédraogo et ses difficultés dans le replacement défensif, les Etalons ont séduit dans l'ensemble le maigre public (composé essentiels d'officiels) du stade municipal de Marbella.

En début de seconde période, Paulo Duarte va opérer trois changements. Dylan Ouédraogo cède sa place à Edmond Tapsoba, Abou Quadir Ouattara remplace Franck Lassina Traoré et le jeune latéral gauche de Salitas FC, Oulas Abass Traoré fête sa première sélection en foulant la pelouse en remplacement de Yacouba Coulibaly. Avec ces changements, Bertrand est replacé en pointe, Steeve Yago retrouve son côté droit et Abou Ouattara est positionné à l'aile gauche. Les congolais font aussi le turn over, surtout qu'ils préparent la phase finale de la CAN qui débute dans quelques jours en Egypte. Ces divers remplacements ont fait baissé l'intensité de la rencontre. Le match va s'achever sur un score nul et vierge.

Mais le staff burkinabè qui a emprunté le chemin de la reconstruction est satisfait parce qu'il a pu tester de nombreux jeunes comme Issa Kaboré de Rahimo, Oulas Abass de Salitas, Eric Traoré, etc.

Burkina Faso

Le procureur requiert la prison à vie pour Diendéré et Bassolé

Au Burkina Faso, le procureur militaire a requis la prison à vie pour les généraux Gilbert… Plus »

Copyright © 2019 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.