Madagascar: Plan émergence - Vers une industrialisation à grande échelle et le développement touristique

L'industrie textile fait partie des secteurs-clé du développement de Madagascar

Comme nous l'avons déjà annoncé, le Plan Emergence pour Madagascar sortira vers la fin de ce mois de juin. Probablement après les fêtes de l'indépendance.

Ce sera en tout cas une nouvelle ère pour l'économie malgache qui misera également sur une industrialisation à grande échelle, tel qu'il est prévu dans la loi de finances rectificative pour 2019.

Incontournable. « L'industrialisation est une phase incontournable pour l'émergence du pays. Elle en constitue même un des piliers. Pour Madagasikara, cette ambition va de pair avec l'amélioration du climat des affaires, notamment, à travers la création des conditions propices pour attirer les investisseurs et les partenaires. La promotion du label « Vita malagasy » est cruciale. Il s'agit de faire connaitre la marque de fabrique de Madagasikara, afin d'établir l'identité industrielle à l'international.

Dans ce contexte, la participation des industries malagasy à des foires internationales sera fortement encouragée ». En outre, un plan d'industrialisation sera mis en œuvre afin de s'affranchir de la dépendance nationale vis-à-vis des produits d'importation. Les actions à entreprendre se focaliseront sur les besoins imminents et réalisables dans le court terme, en l'occurrence les branches de l'énergie renouvelable et les industries de cimenterie. Par ailleurs, pour renforcer la résilience aux différents risques, des mesures d'accompagnement sont envisagées. Il s'agit du recadrage du cadre règlementaire régissant le secteur industriel et des lois sur les Investissements Directs Etrangers. Il en est de même pour l'élaboration d'un code des investissements bénéfique pour tous les acteurs concernés, ainsi que pour la mise en place d'un fonds de garantie aux bénéfices des start-up.

500.000 touristes par an. Un autre secteur non moins important de l'économie nationale sera aussi le centre de concentration des efforts pour la relance économique du pays. Il s'agit de l'industrie touristique où Madagascar est mondialement connu pour ses énormes richesses. « Madagascar a été toujours reconnu pour son fort potentiel touristique. Les sites et les fabuleux paysages de l'Ile méritent d'être mis à profit pour améliorer la condition de vie de sa population. Le défi pour l'industrie touristique est d'atteindre à partir de l'année 2019 l'objectif ambitieux de 500. 000 touristes par an. Pour ce faire, les offres touristiques seront diversifiées et la promotion de l'écotourisme sera l'une des priorités. Ce secteur ne pourrait cependant, se développer que si toutes les conditions requises soient remplies. Une synergie réelle entre toutes les parties prenantes (textes règlementaires adoptées au niveau étatique, industrie hôtelière, guide touristique, CTD, les auxiliaires de transport, etc.) est de ce fait indispensable.

L'année 2019 verra ainsi les actions pour l'assainissement des secteurs du transport aérien et du tourisme par la prise en main et la résolution du problème de partenariat Air Madagascar/Air Austral ; la gestion rationnelle des fréquences octroyées aux autres compagnies aériennes ; le renforcement de la promotion de la destination Madagascar ; la lutte contre les activités informelles ; la diversification des offres touristiques. La condition de sécurisation reste centrale et demeure un sujet d'enjeu majeur car en dépendent l'arrivée et l'attrait des touristes à destination Madagascar. Il s'agit de renforcer la sécurité intérieure et d'intensifier la lutte contre les maladies transmissibles récurrentes dans les zones touristiques. Il convient de signaler que, la réussite de ces stratégies repose sur chaque acteur, allant des autorités concernées, aux simples artisans en passant par les opérateurs œuvrant dans ce domaine. C'est pourquoi, la professionnalisation de ces acteurs sera privilégiée. Il en va de même pour la mise en place d'observatoires touristiques. Une stratégie de développement du tourisme est ainsi à élaborer ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.