Mali: Visite du ministre malien des Affaires étrangères à son homologue russe

Le ministre malien des Affaires étrangères Tiébilé Dramé a rencontré son homologue russe Sergueï Lavrov ce 10 juin. Pas de signatures d'accords, ou de contrats, mais une réunion de travail « fructueuse », comme on aime à le dire en langage diplomatique. C'est aussi le signe que la Russie s'intéresse de plus en plus à l'Afrique, à quelques mois du premier sommet Russie-Afrique qui doit avoir lieu sous l'égide de Vladimir Poutine à Sotchi.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Un grand sourire et une franche poignée de main : Sergueï Lavrov souhaite montrer qu'il s'intéresse pour de bon au Mali et au continent africain. Aux côtés de son homologue malien, le ministre russe des Affaires étrangères assure vouloir renforcer la coopération entre Moscou et Bamako, et ce dans tous les domaines.

« Nous souhaitons un approfondissement du dialogue politique et l'élargissement de nos relations économiques, a-t-il affirmé, dans le secteur minier, dans le secteur de l'énergie, des infrastructures et de l'agriculture. Et nous sommes prêts à l'accroissement de notre coopération militaire et militaro-technique. »

De son côté Tiébilié Dramé s'est dit ouvert lui aussi à une coopération renforcée entre le Mali et la Russie. Le Mali, touché par la violence et par le terrorisme, a également besoin à ses yeux, du soutien de la Russie. « J'ai particulièrement salué le soutien que la Russie apporte au Mali, à l'intégrité du territoire malien, à l'unité nationale du Mali, a déclaré Tiébilié Dramé. Depuis l'éclatement de la crise au Mali, la Russie a été aux côtés du Mali sur ces grandes questions cardinales, fondamentales. Comme vous le savez, la Russie est un grand pays, non seulement par la taille, mais aussi par la place qu'elle occupe dans le monde. Le Mali s'honore d'avoir des relations à ce niveau avec la Russie. »

Comme d'autres sur le continent africain, le Mali fait partie de ces pays courtisés par la Russie, qui souhaite faire son grand retour sur le continent. La prochaine étape de cette opération de séduction se jouera à Sotchi, en octobre, lors du premier sommet Russie-Afrique. Tiébilié Dramé a d'ailleurs confirmé lundi que le président malien Ibrahim Boubacar Keïta se rendra sur la mer Noire pour participer au sommet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.