Congo-Kinshasa: Limogeage de Joseph-Boucar Kasonga, président de l'Union de la presse

En RDC, le président de l'Union nationale de la presse du Congo vient d'être éjecté. Joseph-Boucar Kasonga a été reconnu coupable de détournement des fonds par ses pairs. Le conseil de discipline et d'éthique professionnelle a également décidé de l'exclure de la profession. Joseph-Boucar Kasonga, qui est en déplacement à Tunis, a néanmoins trente jours pour introduire son recours.

Pour la commission de discipline et d'éthique professionnelle, Joseph-Boucar Kasonga a commis des indélicatesses dans la gestion des fonds de la corporation. Selon cette commission, le président du comité directeur de l'UNPC a ignoré le secrétaire général et la trésorière générale dans toutes les procédures financières se positionnant ainsi comme seul signataire des actes comptables. Ce qui, toujours selon cette commission, est contraire aux textes qui régissent l'UNPC.

Autre accusation formulée contre le numéro un de la corporation des journalistes congolais, la pratique du faux et usage de faux lors de certaines opérations. On parle de la dissipation des sommes importantes, des dizaines de milliers de dollars provenant des diverses sources, affirme la commission.

Joseph-Boucar Kasonga a donc été déchu hier lundi de son mandat de président du comité directeur de l'UNPC. Il est également exclu de la profession et doit rendre sa carte professionnelle. L'intéressé a néanmoins trente jours pour introduire son recours. La semaine dernière, c'est Jean-Marie Kassamba qui a été déchu de son mandat de président urbain de l'UNPC/Kinshasa pour avoir humilié les journalistes de Télé 50 en les faisant arrêté alors que ceux-ci réclamaient leurs arriérés de salaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.