Ile Maurice: Sécurité social - Un pas de plus vers une société inclusive

Hormis la hausse de Rs 500 de la pension de vieillesse et l'extension des visites médicales aux personnes malades et alitées à partir de 60 ans, au lieu de 75 ans, ou encore l'augmentation du Grant-in-aid aux organisations non gouvernementales (ONG), il y a une mesure qui fait plaisir à Girish Bucktowansing, ancien président du Mauritius Council of Social Service : la transformation du National CSR Foundation en une National Social Inclusion Foundation, avec une nouvelle charte.

Cette fondation sera chargée d'identifier des programmes nationaux pour mieux impacter sur l'allégement de la pauvreté. «Le combat des ONG et des activistes sociaux a toujours été d'avoir une société inclusive et cette National Social Inclusion Foundation est un bon signal, un pas de plus vers cette société dont nous rêvons. Mais pour qu'elle fonctionne, il faut qu'elle ait une bonne Charte, un bon leadership, qu'elle draine un maximum d'acteurs du secteur. Si elle est bien appliquée, je pense qu'elle pourra résoudre les problèmes de fossé générationnel, de vieillissement de la population, de pauvreté, des personnes porteuses de handicaps et qu'ensemble, il sera possible de construire l'avenir.»

Les autres mesures sociales importantes annoncées hier sont les obligations classifiées comme Silver Bonds, offrant un taux d'intérêt annuel de 5,5 % pour valoriser le retour sur investissement et encourager les personnes à épargner jusqu'à la retraite, la hausse du grant annuel par Rs 500 000 au Senior Citizens Council ou celle de 10 % aux organisations religieuses et aux ONG. Girish Bucktowansing s'est aussi prononcé en faveur de la classification des ONG en organisations communautaires et organisations d'utilité publique, tout en attendant d'en savoir plus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.