Ile Maurice: Combat contre la pauvreté - Internet à haut débit pour les plus vulnérables

Deux mesures phares ont été annoncées lors du Budget pour venir en aide aux plus démunis. Afin de garantir l'inclusion sociale des personnes vulnérables, le Premier ministre a annoncé que 11 000 familles, inscrites au Social Register of Mauritius, bénéficieront d'un accès gratuit à l'Internet haut débit. Selon lui, cela réduira la fracture numérique. Cette mesure sera financée conjointement par le gouvernement et Mauritius Telecom.

Une décision qui se rapproche de la mesure d'Internet social du Budget de 2013 mise en œuvre par l'ancien régime. Xavier-Luc Duval, alors ministre des Finances, avait annoncé qu'il y aurait un package Internet à Rs 200 pour ceux au bas de l'échelle. Ce projet était financé par l'Information and Communication Technologies Authority. Sauf que cela n'a pas vraiment fonctionné et lors du Budget de 2014, le gouvernement avait revu le forfait à Rs 100.

Patricia Adèle-Félicité, secrétaire générale de Caritas, estime que c'est une bonne mesure. «Toutefois, je pense qu'afin que cette mesure puisse réellement aider ces gens, il faudrait s'assurer que les enfants dont les parents sont enregistrés au registre social aient les outils nécessaires, comme un ordinateur portable, pour profiter de cette facilité. Il faut aussi s'assurer que parents et enfants aient des formations adéquates afin de savoir comment utiliser Internet à bon escient» précise-t-elle.

La seconde mesure phare concerne les Rs 50 millions qui seront allouées à la transformation de 50 écoles primaires en Fortified Learning Environment Schools avec le soutien des ONG. Les écoles seront celles situées dans les zones touchées par la pauvreté. Une mesure qui vise à encourager un système éducatif plus inclusif après l'introduction du projet des écoles ZEP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.