Ile Maurice: Accusé du meurtre de son épouse, il recouvre la liberté conditionnelle

Après plus d'un an passé en cellule, Swaraj Seetal, accusé du meurtre de son épouse, a obtenu la liberté conditionnelle ce mardi 11 juin. Le magistrat de la Bail & Remand Court a estimé que le droit à la liberté est plus important que le besoin de protéger l'administration judiciaire.

Pour sortir de sa cellule, le suspect a dû s'acquitter d'une caution de Rs 100 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 300 000. De plus, il devra se présenter au poste de police tous les jours entre 6 heures et 18 heures.

Pour rappel, Swaraj Seetal est accusé d'avoir tué sa femme, Hema Seetal alors qu'elle était enceinte. L'autopsie de la victime, décédée le 26 septembre 2017, avait conclu à un décès suite à une compression du cou. Cependant, l'accusé avait toujours nié les faits, mais sa mère, qui avait aussi été interrogée, avait incriminé son fils. Dans son ruling aujourd'hui, le magistrat a estimé que «la nature des preuves est faible dans ce cas.»

Swaraj Seetal a retenu les services de Me Neelkanth Dulloo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.