Mauritanie: Présidentielle - Biram Dah Abeid en meeting à Atar

Biram Dah Abeid a déplacé les foules ce mardi soir 11 juin à Atar. La principale place de la ville était remplie pour venir écouter le candidat à la présidentielle, militant des droits de l'homme et anti-esclavagiste.

Dans la foule, la nouvelle se répand vite : Biram arrive. Dépassant la tête du toit de sa voiture, impérieux devant des citoyens acquis à sa cause.

« On veut Biram ! s'exclame une partisane. On veut Biram jusqu'à la mort ! Il n'y a personne en Mauritanie, on ne veut que Biram. Il ne veut pas l'esclavage, il ne veut que la liberté ! Il veut que tout le monde ait la liberté, même les Noirs ! Il veut que l'esclavage se finisse en Mauritanie ! »

Sur l'estrade, son équipe de campagne enchaîne les discours avant de laisser la parole au militant anti-esclavagiste, qui va haranguer la foule pendant une dizaine de minutes.

« Je veux que vous, les pauvres, et moi-même, on fasse une alliance. Je suis devant vous et je n'ai pas peur de la prison ni des dictateurs, je vous l'ai déjà prouvé ! »

Aux cris de « Biram président ! », ils sont nombreux, comme Djamal, à vouloir une alternance. « Il doit se faire respecter et on veut vraiment arrêter tout ce qui fait partie des militaires. On veut que ce soit nous, les civils, qui dirigions la Mauritanie. »

La campagne électorale a commencé il y a bientôt une semaine, et il reste désormais une dizaine de jours aux candidats pour sillonner les routes de Mauritanie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.