11 Juin 2019

Angola: Le Minint nie l'implication de l'effectif du SIC dans l'assaut à Cazenga

Luanda — La délégation du ministère de l'Intérieur (Minint), à Luanda, a déclaré qu'il n'existait aucune preuve d'implication de membres du Service des enquêtes criminelles (SIC, sigle en portugais) lors d'un vol qualifié commis dimanche à Cazenga, au cours duquel un citoyen avait été tué, suivi du vol d'une moto.

L'attaque a eu lieu dimanche après-midi, dans le quartier de Bananeiras, lorsque deux assaillants, prétendument vêtus de gilets avec la description du SIC, ont interpellé la victime, lui ont tiré dessus et lui ont volé la moto, selon certaines personnes. Le directeur du bureau de la communication institutionnelle et presse de la délégation de Luanda du ministère de l'Intérieur (Minint), l'intendant Mateus Rodrigues, a déclaré mardi que rien n'indiquait que l'acte était commis par des éléments du SIC.

"Nous pouvons confirmer qu'il s'agissait d'un vol qualifié d'une moto dans la rue, dans lequel un coup de feu a été tiré contre la victime, qui est décédée sur place", a-t-il indiqué. Selon l'officier supérieur de la corporation, des experts en criminalistique ont recueilli des informations contraires sur l'utilisation des gilets du SIC par les assaillants, mais l'enquête se poursuit. Au cours des dernières 24 heures, la police de Luanda a arrêté 38 citoyens soupçonnés d'avoir participé à plusieurs crimes et a saisi cinq armes à feu, des ustensiles ménagers et des artefacts utilisés à des fins criminelles. Sur les routes, il y a eu trois accidents de la route qui ont fait un blessé et des dommages matériels de 2 millions de Kwanzas.

Angola

Un nouveau financement du FMI

L'instutution finanncière vient d'accorder au pays 248,15 millions de dollars américains au titre d'une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.