Ile Maurice: Budget 2019-2020 - lLintroduction des «Discipline Masters» saluée mais...

C'est La mesure qui fait l'unanimité: le recrutement de 34 Discipline Masters pour travailler dans l'enseignement public. «Cela fait des années que l'on réclame la création de ce poste dans les écoles et les collèges», indique Ally Yearoo, président de l'Education Officers Union. Vinod Seegum, président de la Government Teachers Union, abonde dans le même sens. Car, dit-il, les maux que connaissait auparavant le secondaire surtout ont été «transférés» au primaire. Les cas d'indiscipline sont de plus en fréquents.

«Il est dommage qu'il a fallu attendre que les cas s'aggravent avant de prendre cette décision», poursuit Ally Yearoo. Cependant, il se demande si le nombre de Discipline Masters suffira pour les 62 collèges d'État du pays. Sans compter qu'une partie pourrait être envoyée dans les écoles primaires.

Pour Munsoo Kurrimbaccus, président de l'Union of Private Education Employees, l'annonce de cette mesure était totalement inat- tendue. «Nous avons propo- sé la création de ce poste lors des consultations avec le Pay Research Bureau, mais nous avons fait face à beaucoup de réticences», lâche-t-il

Cependant, les autres mesures du secteur éducatif ne font pas toutes l'unanimité. À l'instar des tablettes qui seront étendues aux élèves de Grade 4 l'année prochaine. «En d'autres mots, il faudra attendre deux autres exercices budgétaires pour que les écoliers en Grades 5 et 6 puissent bénéficier de ces outils informatiques. C'est dommage», souligne Vinod Seegum. D'ajouter qu'au dire des instituteurs, les tablettes sont «très utiles en classe».

Quid de l'Extended Stream ? Le Premier ministre a indiqué hier qu'une somme de Rs 20 millions est prévue pour fournir un soutien spécialisé et focalisé aux étudiants dans cette filière.

Par ailleurs, des enseignants devraient bénéficier d'une formation adéquate pour travailler avec ces élèves. Le recrutement de huit psychologues éducatifs et de six Educational Social Workers est également prévu. Mais pour Munsoo Kurrimbaccus, il aurait été mieux de mettre plus d'accent sur l'embauche des travailleurs sociaux. «Il aurait fallu qu'un travailleur social soit attaché à deux écoles», soutient-il.

Bien qu'il salue l'initiative de l'éducation inclusive, Ally Yearoo, de son côté, maintient qu'il est important que ce soit des enseignants spécialisés qui travaillent avec les adolescents de l'Extended Stream. D'où le besoin de créer deux programmes scolaires différents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.