Sénégal: Préservation et sauvegarde des richesses pétrolières et gazières du Sénégal - la plateforme citoyenne «Aar li nu bokk» à la Place de l'Obélisque, vendredi prochain

Suite à la polémique accompagnant la gestion des ressources pétrolières et gazières du Sénégal au lendemain de l'enquête de la BBC, des organisations de la société civile, des partis politiques, des personnalités indépendantes ainsi que des associations et organisations communautaires se sont réunies à Dakar avant-hier, samedi 8 juin 2019, pour mettre en place un large front citoyen pour la sauvegarde des richesses pétrolières et gazières du Sénégal.

Regroupées autour de la Plateforme citoyenne dénommée «Aar li nu bokk», les parties prenantes dont Cos M 23, Y'en a marre, Pastef d'Ousmane Sonko, Agir de Thierno Bocoum, Congrès pour la Renaissance Démocratique de Mamadou Lamine Diallo, l'ex-Pm Abdoul Mbaye et autre Thierno Alassane Sall, One Million March, Avenir Sénégal Bi Nu Beug, Frapp France Dégage militent non seulement pour « la transparence dans la gouvernance des ressources naturelles » mais aussi pour la « transmission des dossiers liés aux contrats sur le pétrole et le gaz à la justice ». Il est aussi question pour elles d'«exiger la renégociation des contrats signés »... comme « le recouvrement des avoirs pétroliers et gaziers ».

La Plateforme citoyenne «Aar li nu bokk», a appelé enfin, à un rassemblement massif et pacifique le vendredi 14 juin 2019 à la Place de l'Obélisque à partir de 15 heures. À cette occasion, la parole sera donnée au peuple pour qu'il exprime son indignation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.