Sénégal: L'expert financier Mohamed Dia sur le «scandale » autour du pétrole et du gaz - «le senegal va perdre ses partenaires economiques et financiers ... »

L'expert financier, Mohamed Dia, basé aux États-Unis, est formel : le Sénégal va perdre la crédibilité qu'il avait auparavant au niveau de la communauté internationale. Invité de l'émission Objection sur Sud Fm avant-hier, dimanche 09 juin, il s'est montré sans complaisance dans son analyse de la situation qui accompagne le parfum de corruption liée à la gestion des contrats pétroliers, suite à la sortie médiatique de la BBC

Mohamed Dia, expert financier basé aux États-Unis, n'a pas pris de gants dans son diagnostic des conséquences que pourrait entrainer l'enquête publiée par la chaîne britannique, BBC, relativement à la corruption supposée sur la gestion du pétrole et du gaz sénégalais. Invité de l'émission Objection de Sud Fm, il a tenu à faire savoir que « ce que le Président Macky Sall perd dans ce scandale, c'est non seulement sa crédibilité mais ses partenaires économiques ». Et d'arguer ; « On lui a proposé des milliards, et le groupe consultatif de Paris lui a donné des milliards.

Cependant, il n'a pas encore reçu cette somme, ce qui montre qu'en ce moment même, ils sont allés prendre 50 milliards du marché régional parce qu'il n'y a pas d'argent actuellement. Donc, la seconde phase du Pse, c'était la phase du privé...Quand on parle des multinationales qui doivent venir au Sénégal investir, elles ne viendront pas parce que cette ère d'injustice, cette perception de corruption, cette perception du jeune frère du Président impliqué dans les affaires de l'Etat, ça pose problème».

Et le consultant bancaire de poursuivre : « Le Sénégal perd la crédibilité qu'il avait auparavant. Parce que le Sénégal était un pays où il y avait eu des scandales sous le Président Wade certes, mais sous le Président Sall, ça a atteint des proportions extraordinaires ». Toujours sur cette affaire impliquant directement Aliou Sall, Mohamed Dia dira dans Objection que « C'était un peu désolant de voir la sortie du frère du Président Sall et du Gouvernement, parce que des citoyens sénégalais, des journalistes sénégalais, des fonctionnaires, tout le monde avait décrié cette opération depuis fort longtemps. D'abord, parce que le gouvernement ne respecte pas trop ses citoyens ni sa presse mais à chaque fois que les médias occidentaux rentrent dans l'affaire, on voit vraiment une panique et c'est un peu désolant sur ce point.

Dans la foulée, Mohamed Dia rajoutera une couche au scandale Timis Aliou Sall-BP dont l'emballement international va, selon lui, éclabousser d'autres autorités sénégalaises. L'invité de l'émission Objection sur Sud Fm a déclaré ainsi : « Il y a d'autres scandales sous ce scandale. D'autres personnes sont mouillées. Il n'y a pas qu'Aliou Sall. Il y a beaucoup de gens qui sont mouillés. Il y a d'autres scandales financiers sous ce scandale. Porter plainte et ouvrir une enquête ne devrait même pas les arranger ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.