Cote d'Ivoire: Toumodi - Raymonde Goudou-Coffie s'engage à appuyer les « Moissonneurs »

La ministre de la Modernisation de l'administration et de l'Innovation du service public, Raymonde Goudou-Coffie, a présidé, le 9 juin, à la sous-préfecture de Toumodi, la sortie officielle de la coopérative "Les Moissonneurs" de la région du Bélier.

Créée en 2012 avec 20 membres, cette coopérative en revendique aujourd'hui 4000 issus de 62 villages de la région.

Selon Sidibé Jeannette, la présidente, ce sont plus de 400 000 tonnes de manioc, igname, tomate, aubergine, piment, pour ne citer que ces spéculations, qui sont produites chaque année. Soit plus de 3 millions de tonnes de cultures vivrières en 7 ans.

Malheureusement, cette coopérative est freinée dans ce bel élan de production par des problèmes d'évacuation et de commercialisation. Il en résulte, selon la présidente, d'énormes pertes post-récolte. Pour y remédier, Sidibé Jeannette a souligné que l'objectif de la coopérative est de mettre le cap sur la transformation.

En sa qualité de marraine de cette sortie officielle, la ministre a salué l'esprit coopératif des membres. Avant de les exhorter à rester imperméables aux discours de haine et de division dont le corollaire est la guerre et ses effets néfastes. Toumodi, a-t-elle insisté, doit rester fidèle à sa vocation : celle d'une terre de rencontre et de brassage des cultures. Un carrefour de métissage des peuples et de cohésion sociale.

Après avoir rendu hommage aux femmes de Toumodi et de Côte d'Ivoire pour leur rôle dans la production vivrière, Raymonde Goudou-Coffie a rappelé les efforts fournis par le Président Alassane Ouattara pour leur apporter le bien-être. Ce qui se traduit par le programme social 2019-2020 mis en route par le gouvernement. Et dont l'un des pans importants est de leur apporter de l'eau potable jusqu'aux contrées les plus reculées.

Aux populations, la ministre de la Modernisation de l'administration et de l'Innovation du service public a demandé de cultiver la paix, préalable à toute production alimentaire et à tout développement durable.

Au nom du conseil municipal de Toumodi, Diop Angèle a salué cette belle initiative des moissonneurs. Elle a aussi et surtout fait remarquer qu'il y a deux types de métiers à respecter : ceux liés à la santé et à l'agriculture. D'autant que l'un nourrit le corps et l'autre le soigne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.