12 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Me Zehouri Bertin - "Le jeu de la démocratie doit être un jeu de sage"

Lors de cette conférence, Me Zehouri Bertin, candidat arrivé 3ème à l'élection régionale du 13 octobre 2018 dans le Lôh-Djiboua, a fait un tour d'horizon de l'actualité nationale. Il a dit souhaiter que le débat politique en Côte d'Ivoire soit apaisé. « En Côte d'Ivoire, le jeu politique doit être un jeu de sage. Il doit être accompagné d'un langage policé et adouci. De nos liens forts jailliront la confiance des investisseurs » a-t-il souligné.

Se prononçant sur la question de la réforme de la commission électorale indépendante, Me Zehouri Bertin a dit : « les élections de 2020 doivent se dérouler dans le respect des textes que nous nous sommes donnés. Si elles doivent se dérouler avec la composition actuelle de la CEI, nous avons des raisons d'avoir peur ».

Il a invité les différents acteurs à reformer la commission de manière consensuelle de sorte à éviter toute suspicion à l'issue des élections. Avant cela Me Zehouri Bertin par ailleurs président de l'observatoire pour le développement, l'amitié et la prospérité (ODAP-CI) est revenu sur les raisons de son engagement aux côtés des populations du Lôh-Djiboua.

Selon lui, cet engagement est une réponse à l'appel de ces populations. « J'ai été désigné comme porte-flambeau par mes parents. Nous voulons lutter contre la pauvreté et l'ignorance de nos populations. Nous allons mettre en place un projet de banque alimentaire. Nous bénéficions du soutien des banques alimentaires de la France et nous sommes en discussion avec celles des États-Unis », a-t-il indiqué. Me Zehouri Bertin a annoncé une rencontre avec les cadres de la région le 15 juin prochain.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.