Afrique: Rapport annuel 2018 sur la coopération internationale - Engagement en faveur du développement durable et d'un environnement international stable

communiqué de presse

Berne, Suisse — - En 2018, 700 millions de personnes vivaient dans un état de pauvreté extrême; 70 millions d'individus avaient dû quitter leur foyer et prendre la fuite.

La Suisse est investie dans la lutte contre la pauvreté, participe aux efforts visant à surmonter les défis planétaires tels que le changement climatique et s'engage en faveur de la paix et des droits de l'homme. Elle contribue ainsi notablement au développement durable et à un environnement international stable. C'est ce qui ressort du rapport annuel 2018 sur la coopération internationale que le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) ont publié ce jour.

L'humanité ne s'est jamais aussi bien portée qu'aujourd'hui. Les gens vivent mieux, plus longtemps, en meilleure santé et bénéficient d'une meilleure sécurité. Environ un milliard de personnes qui vivent dans les pays en développement ou émergents ont pu échapper à la pauvreté au cours des dernières décennies. Mais l'on observe aussi des reculs et des tendances régressives. En 2018, 700 millions de personnes vivaient encore dans un état de pauvreté extrême et 70 millions d'individus avaient dû quitter leur foyer et prendre la fuite. Dans un avenir proche, des centaines de millions d'enfants en Afrique subsaharienne auront besoin d'emplois. L'absence de perspectives, le changement climatique et la pénurie d'eau menacent de provoquer des mouvements migratoires difficiles à anticiper.

La coopération internationale de la Suisse conserve donc toute son importance. Elle permet d'atténuer la détresse et la pauvreté, contribue au développement des populations et des économies, favorise la paix et aide à surmonter les défis planétaires tels que le changement climatique. La Suisse contribue ainsi au développement durable et à un environnement international stable.

Grâce à la Suisse, l'Inde dispose par exemple depuis 2018 d'une nouvelle norme en matière d'efficacité énergétique pour les bâtiments d'habitation. Le secteur de la construction et l'exploitation des bâtiments sont à l'origine de près de 40% des émissions de CO2 à l'échelle mondiale. Cette nouvelle norme devrait contribuer à réduire ces émissions d'au moins 100 millions de tonnes d'ici à 2030. Un ralentissement du processus de changement climatique ne présente que des avantages, y compris pour la Suisse.

Dans différents pays d'Afrique du Nord, la Suisse a fourni en 2018 un soutien à l'amélioration de compétences professionnelles chez les jeunes. Il est crucial de proposer des formations professionnelles solides: du personnel bien formé permet aux entreprises d'être plus compétitives, donc de prospérer et de créer davantage de postes qualifiés. Il s'agit là d'un élément décisif pour réduire la pauvreté et diminuer la pression migratoire.

En Macédoine du Nord, la Suisse accompagne depuis 2018 la mise en œuvre d'engagements internationaux et de stratégies nationales en matière d'égalité des genres. Cette égalité est une condition importante pour l'adhésion à l'UE à laquelle aspire cet État, qui est un gage de paix et de progrès économique. Il est dans l'intérêt de la Suisse que le développement durable soit une réalité en Macédoine du Nord, car la stabilité des Balkans est un élément nécessaire à la stabilité en Europe

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.