12 Juin 2019

Angola: Bengo veut développer le tourisme rural et culturel

Caxito — Le directeur national du tourisme, Mário dos Santos, a déclaré mardi à Caxito qu'il était nécessaire de promouvoir le tourisme rural et culturel dans la région, afin de mieux utiliser les sites touristiques et historiques de la province.

Dans son exposé sur "Le tourisme en tant que source de diversification économique", il a dit que le secteur avait besoin d'investissements privés pour stimuler la croissance économique et générer des revenus pour les coffres de l'État.

Le responsable a indiqué que le secteur du tourisme en Angola avait une contribution estimée à 3,8% du produit intérieur brut (PIB), considérée comme insignifiante par rapport à certains pays de la région.

Pour changer cette image, a-t-il évoqué, des efforts sont nécessaires pour atteindre au moins 5,8%, recommandé par le Plan de développement national (PND).

En ce qui concerne la fourniture d'équipements touristiques, le pays compte 28 462 chambres, dont 434 seulement se trouvent dans la province de Bengo. Dans le domaine de l'emploi, le secteur a créé 223 965 emplois au niveau du pays et a suggéré l'inclusion du tourisme dans les programmes d'enseignement scolaire.

En 2018, les pays qui ont visité l'Angola étaient le Portugal, avec 297 000 touristes, la Chine, 83 025, le Brésil, 60 641 et l'Afrique du Sud, avec 46 992.

Angola

Le pays sur l'itinéraire de quatre trains touristiques entre 2020 et 2021

Le premier train touristique à destination de l'Angola n'est même pas arrivé depuis son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.