12 Juin 2019

Ouganda: Un premier cas d'Ebola confirmé par l'OMS

L'épidémie Ébola s'installerait-elle en Ouganda ? Selon un responsable du ministère de la santé, un garçon touché par le virus a été traité avant finalement de rendre l'âme ce 12 juin.

L'information avait été annoncée par la ministre ougandaise de la santé. Face à la presse dans la soirée du 11 juin, elle informait qu'il s'agissait d'un «garçon âgé de 5 ans, accompagné de sa mère en provenance de la RDC d'où il a choppé le virus,suite au décès de son père, qui été atteint du virus».

«Les équipes médicales basées en RDC nous ont alertés de la présence en Ouganda d'une personne touchée avait été en contact avec une victime du virus Ebola... Ils nous ont donné leurs noms et contact téléphonique. Ils ont exprimé leur inquiétude. Suite à ces informations, nous avons lancé l'alerte et l'enfant a été détecté par les soignants à l'hôpital de Kaganda avec des signes et symptômes d'Ebola. L'échantillon de sang s'est avéré positif », révèle la ministre.

Malgré les soins, le petit garçon n'a pas pu résister, il est décédé ce mardi.

Appel au calme

La ministre a tenu à rassurer la population et les informe que le vaccin qui sera distribué est fiable. Elle précise également que les personnes qui étaient en contact direct avec l'enfant seront prises en charge.

Le ministère de la santé et l'OMS a envoyé une équipe de spécialistes dans la ville de Kasese pour détecter d'autres cas de la maladie d'Ebola.

En état d'alerte depuis le début de l'apparition du virus dans l'Est de la République démocratique du Congo, quelque 4700 membres du personnel de santé ont été vaccinés avec un vaccin expérimenté en Ouganda, selon l'OMS.

Ouganda

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.