Cote d'Ivoire: Taekwondo - Le nouvel ambassadeur de la Corée rassure la Fédération ivoirienne

Le nouvel ambassadeur de la République de Corée en Côte d'Ivoire, SEM. Lee Sang-Ryul, a rencontré le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd), le jeudi 6 juin 2019.

Deux semaines après la présentation de ses lettres de créance au Président Alassane Ouattara, le diplomate tenait surtout à perpétuer l'excellence des relations qui ont toujours existé entre les différents ambassadeurs de la République de Corée en Côte d'Ivoire et le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo. Les deux hommes ont fait le point sur l'état du taekwondo en Côte d'Ivoire. L'occasion pour le successeur de Rhee Yong-il d'évoquer la commémoration des 60 ans de relations diplomatiques entre la Côte d'Ivoire et la Corée du Sud. A cet effet, Lee Sang-Ryul a invité la communauté des taekwondo-ins ivoiriens à prendre une part active aux évènements commémoratifs que l'ambassade organisera en 2021.

Le taekwondo, sport coréen créé, dit-on, par un général sud-coréen né à Pyongyang, Choe Hong-hui, afin d'exalter le patriotisme coréen après l'occupation japonaise au début du 20e siècle, est un sport éminemment symbolique en Corée. C'est une vitrine pour le pouvoir, un élément de cohésion sociale, mais surtout un instrument diplomatique qui fonctionne à merveille en Côte d'Ivoire. Ici, le nom de la Corée rime avec le taekwondo et le diplomate dit vouloir entretenir cette belle amitié entre les deux pays.

Aussi place-t-il au cœur de sa mission l'achèvement et l'inauguration du Centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen ou, si vous voulez, le Palais du taekwondo. Le démarrage et l'achèvement des travaux du centre national de radiothérapie et d'oncologie à Grand-Bassam lui tiennent également à cœur. En tout cas, Lee Sang-Ryul souhaite une parfaite synergie avec le président Daniel Bamba Cheick afin de garantir un succès éclatant aux deux projets.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.