Cote d'Ivoire: Situation des fonctionnaires / Mesmin Comoé, président de la Mugefci - « Il faut que chaque Ivoirien ait accès, de façon équitable, aux ressources du pays »

Mesmin Comoé veut aller plus loin dans la défense des droitsdes fonctionnaires. Il a été porté, hier, à la tête d'une nouvelle plateforme qui va promouvoir la solidarité entre les fonctionnaires.

La plateforme porte le nom de la liste qui l'a conduit au pouvoir, à savoir « Groupe solidarité-égalité ». « Le poste de succession prévoit que dans tous les cas, certains partent. Il faut que lorsque certains partent, d'autres prennent le pouvoir et que ceux-là soient dans le même groupe » a justifié le président de la Mugfci.

A travers cet instrument, il entend se donner plus de moyens pour défendre la cause des travailleurs du public. « Il s'agit de faire en sorte que le fonctionnaire retrouve sa véritable place. Comment comprendre que le fonctionnaire soit aujourd'hui la risée de la population ?

Pour être enseignant fonctionnaire, on va en compétition où sur près de 100 000 personnes, on ne retient que 5 000. Comment se fait-il que ces 5 000 personnes retenues ne sont pas tant les meilleures ?

Pour être médecin ou infirmier, dans le public, il faut avoir forcément fait la faculté de médecine ou l'école des infirmiers et avoir satisfait aux diplômes. Comment se fait-il que ces agents exerçant dans le public sont malheureusement décriés, alors que dans le privé, les résultats sont bons? » s'interroge-t-il.

« C'est parce qu'on n'est pas suffisamment bien motivés. (…) Il faudrait que chacun, en ce qui le concerne, ait accès, de façon égalitaire, aux ressources du pays. Ensemble, nous allons pouvoir contribuer à construire une société ivoirienne plus juste. Une société ivoirienne débarrassée de tout ce qu'il y a comme stéréotypes ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.