Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi - Le Réseau des femmes parlementaires lance un cri d'alarme !

Telle une exhortation faite au bon moment, les Députées nationales, membres du Réseau des femmes parlementaires de la RD Congo, ont lancé un cri d'alarme à l'endroit du Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo qui, en sa qualité de "Garant de la Nation, est appelé à condamner la violence, à préserver l'esprit démocratique et à veiller au bon fonctionnement des Institutions de la République".

C'est ce qui ressort de la déclaration faite mercredi 12 juin 2019, au Palais du peuple, par le Réseau des femmes parlementaires. Cette recommandation, louable soit-elle, intervient après que les « combattants » de l'Udps aient chanté et lancé des menaces envers les Députés, coupables, selon eux, d'avoir injurié le Président de la République.

Signée par la Députée nationale Anne- Marie Mbilambangu, la déclaration qui vient d'être rendue public, condamne ce qu'elle qualifie de "toute tentative de museler les Députés nationaux et d'aliéner le caractère inviolable du siège du Parlement, qui est le temple incontestable de la démocratie". Ne voulant pas s'arrêter là, ledit Réseau des femmes parlementaires n'a pas, de ce fait, manqué de stigmatiser le comportement "peu recommandable" des militants de l'Udps qui ont, à l'en croire, assailli l'hémicycle de Palais du peuple en date du 10 juin 2019. Les Députées nationales, membres dudit Réseau, ont fait savoir que l'acte commis par les militants du parti présidentiel aurait, empêché de facto, l'accès des Députés au siège du Parlement.

Selon ces élues du peuple, ce comportement porte atteinte à la dignité des Députés nationaux et touche leur intégrité physique. Comme si cela ne suffisait-il pas, ces femmes d'Etat ont condamné, avec leur dernière énergie, "les insultes et autres propos discourtois proférés en l'endroit de la Présidente de l'Assemblée nationale, Honorable Jeanine Mabunda Lioko Mudiay sous les regards blasés ou complices de certains leaders politiques", note la déclaration. L'occasion faisant le larron, ces élues ont, en même temps, réitéré leur soutien indéfectible au Bureau, tout particulièrement au numéro 1 des élus du peuple. « Réitérons notre soutien au Bureau de l'Assemblée nationale et particulièrement en la Présidente de l'Assemblée nationale, Honorable Jeanine Mabunda Lioko Mudiay dont la compétence, l'expérience et la moralité ne souffrent d'aucun doute », peut-on lire dans cette déclaration.

Recommandations

Pour le Réseau des femmes parlementaires, puisque les militants de l'Udps ont des représentants dignes, ces derniers sont appelés à porter la voix de leur base respective à l'hémicycle ; cela éviterait la violence.

Dans la droite ligne de la recherche de la concorde, le Réseau des femmes parlementaires appellent tous les citoyens congolais à préserver le climat de paix, d'harmonie et de stabilité "chèrement" acquis en acceptant la contradiction essentielle à la vitalité de toute démocratie.

Mémorandum

Hier, dans la matinée de mercredi 12 juin, à l'instar des combattants de l'Udps, les militants du PPRD, faisant partie de la structure "Bérets rouges", ont manifesté au Palais du peuple. A la suite de cette manifestation, ils ont transmis un mémorandum au Rapporteur, tout en mettant en garde les militants de l'Udps, en cas de récidive.

Il convient de noter, d'emblée, que les Députés nationaux du Grand Katanga, toutes tendances confondues, ont fustigé à travers une déclaration, avec la dernière énergie "les actes de barbarie, de vandalisme, mieux de terrorisme perpétrés en date du 11 juin 2019, dans la ville de Lubumbashi/Province du Haut Katanga, par les militants de l'Udps".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.