13 Juin 2019

Afrique: L'ambassadeur des Etats Unis au Sénégal exhorte les jeunes leaders à mettre à profit les outils à leur disposition pour changer le continent

L’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Sénégal exhorte les jeunes leaders africains à mettre à profit les outils qui sont à leur disposition pour participer à faire changer le continent. M. Tulinabo S. Mushingi a fait cette adresse le mercredi 12 juin à Dakar. C’était lors de l’inauguration officielle du nouveau siège du Centre Régional de Leadership (CRL) YALI Dakar. C’était en présence du président du Conseil d’administration du Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag), M. Tiémoko Meyliet Koné, par ailleurs, gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

Les jeunes du Centre régional de leadership (Crl) Yali Dakar ont pris d’assaut l’amphithéâtre du CESAG pour prendre part à l’inauguration officielle du nouveau bâtiment de cette structure de perfectionnement en leadership qui est une initiative de l’ex président américain, Barack Obama.

Opportunité ne pouvait être meilleure pour l’ambassadeur des États-Unis à Dakar pour remotiver les jeunes apprenants à faire face aux défis de l’heure.

M. Tulinabo S. Mushingi exhorte les jeunes leaders africains à mettre à profit les outils à leur disposition pour aller plus haut dans leur recherche d’excellence mais aussi de contribuer à changer le continent.

Dans cette dynamique, il appelle les jeunes du YALI à pousser les générations plus âgées du continent, dont les décideurs, à être plus audacieux.

Le diplomate américain dit être convaincu que les initiés de ce programme lancé par le prédécesseur de Donald Trump en faveur des jeunes africains, peuvent aider à la transformation de l’Afrique et du monde.

A cet effet, M. Mushingi estime que l’inauguration de ce centre régional est une occasion pour les jeunes de créer de nouvelles opportunités pour atteindre cet objectif.

Selon lui, ledit centre va permettre de relier celui de la capitale sénégalaise aux centres de formation pour un partage de l’information à l’échelle continentale.

Dans cette dynamique, il met le doigt sur le défi que représente l’écart existant entre l’âge des dirigeants africains et la plupart de leur population constituée essentiellement de jeunes.

Ce qui fait dire à M. Mamadou Ibrahima Lô, directeur de cabinet du ministère des finances et du budget du Sénégal que « l’Afrique a besoin d’une jeunesse saine, outillée et ayant en elle l’aptitude à saisir les opportunités qui s’offrent à elle ».

Il suggère ainsi les leaders africains à placer la jeunesse au premier rang des priorités des programmes de développement.

A cet effet, M. Lô invite les États du continent à apporter un soutien financier au CESAG et à ses partenaires pour la consolidation de programme comme le YALI.

Le coordonnateur du programme YALI, M. Omar Touré de souligner que ce programme sélectif repose sur l’engagement des jeunes africains à participer au développement de leur continent.

Il rappelle que le CRL YALI Dakar couvre 16 pays et fait partie des quatre (04) Centres régionaux de leadership, qui ont été créés pour renforcer les compétences des jeunes africains issus de milieux socio-économiques variés, et afin de pouvoir leur procurer une formation exceptionnelle en leadership, engagement citoyen, entrepreneuriat et en management public.

Des centres qui, selon lui, servent de pôles régionaux et sont basés à Nairobi (Kenya), à Pretoria (Afrique du Sud), à Accra (Ghana) et à Dakar (Sénégal).

Pour lui, le nouveau siège du CRL YALI Dakar va représenter le point de convergence de cette nouvelle génération de jeunes leaders d’Afrique francophone et lusophone.

Avant de préciser que les programmes de formation du Centre ont été spécialement conçus pour les jeunes africains qui souhaitent assumer des rôles de leaders et qui veulent faire avancer le continent.

Et d’assurer qu’ils auront ainsi la possibilité d’acquérir des compétences, des outils, et des opportunités leur permettant de réaliser leurs rêves, et de devenir de véritables acteurs du développement de l’Afrique.

Le directeur du CESAG, quant à lui, avise que c’est grâce au soutien de ses partenaires l’USAID, la Fondation MasterCard, la Fondation CITI, DOW, Microsoft, que l’école qu’il manage, en partenariat avec le Synapse Center et le West African Research Center ont mis en place le Centre régional de leadership.

A en croire le Pr. Balibié Serge Auguste Bayala, le CRL a déjà formé plus de 2400 jeunes leaders des 16 pays africains en leur donnant des compétences, des outils, des opportunités leur permettant de réaliser leur rêve, et ainsi façonner l’avenir du continent.

 

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.