13 Juin 2019

Sénégal: Amélioration de la qualité des soins en milieu hospitalier - Les médecins-chefs de régions, de districts et la tutelle en conclave

Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé la tenue d'une large rencontre sur les urgences, en présence des acteurs de la santé et des bénéficiaires. C'était hier, mercredi 12 juin, lors de la cérémonie d'ouverture du conclave des médecins-chefs de régions ainsi que médecins-chefs de districts sanitaires du Sénégal pour diagnostiquer les maux du système de santé et proposer des solutions. La rencontre s'est tenue à Dakar en présence de leur ministre de tutelle.

Plusieurs questions ont été mises sur la table des discussions pour une amélioration des mécanismes et du système sanitaires dont la prise en charge des urgences dans les structures hospitalières hier, mercredi 12 juin, lors de l'atelier réunissant des médecins-chefs de régions ainsi que médecins-chefs de districts sanitaires du Sénégal. Il s'agit de diagnostiquer les maux du système de santé et proposer des solutions. Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, partie prenante de cette rencontre, a reconnu que c'est un secteur qui pose problème.

A cet effet, il a annoncé une réunion exclusive sur les urgences. En attendant, cette préoccupation figure en bonne place dans les débats du conclave des médecins-chef de régions et médecins-chef de district avec les autorités du ministère de la Santé et de l'Action sociale. «Des plaintes concernant la prise en charge des urgences me sont parvenues. Il faut penser à trouver des solutions pour améliorer ledit cadre. Il faut aussi noter que les urgences restent le talon d'Achille de notre système et il faut qu'une bonne prise en charge s'y déroule. Toutefois, une rencontre exclusive sur la question va bientôt se tenir, en présence de tous les acteurs, les bénéficiaires qui gravitent autour de la question», a fait savoir Diouf Sarr.

D'autres questions, comme la gestion des conflits dans le milieu hospitalier, ont été évoquées. Le ministre de la Santé a ainsi appelé ses collaborateurs à jouer leur partition en amont pour trouver des solutions. Revenant sur l'initiative «Yeksina» de la Pharmacie nationale d'approvisionnement (PNA) qui rencontre des difficultés, le ministre Diouf Sarr a exhorté les médecins-chefs de région et les médecins-chefs de district à s'impliquer davantage dans le suivi et le recouvrement.

Dans le cadre de la préparation de l'arrivée du bateau «Mercy ships» qui sera au Sénégal à partir du mois d'août prochain, la sélection et la référence des malades qui devront être pris en charge au cours de cette campagne sont inscrits dans les discussions ainsi que le suivi des opérations financières au niveau territoriale, la remontée des données sanitaires dans les délais. Pour le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, cet échange entre dans le cadre du dialogue de gestion instauré dans son département.

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.