13 Juin 2019

Mali: Attaques de Sobane (Mali) et Arbinda (Burkina) - «Ces exactions contre des populations peuvent constituer des crimes contre l'humanité» (Union européenne)

"Près de cent civils ont été tués ce dimanche par des groupes armés dans le village de Sobane, dans le centre du Mali. Le même jour, une vingtaine de personnes ont été tuées lors d'une attaque dans la commune d'Arbinda, dans le nord du Burkina Faso. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'aux peuples et aux gouvernements malien et burkinabé.

Ces exactions contre des populations peuvent constituer des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité. Des enquêtes doivent être conduites immédiatement et les auteurs doivent être traduits devant la justice dans les meilleurs délais.

Face à cette montée de la violence à l'encontre des populations civiles, il est urgent que les autorités maliennes et burkinabés redoublent leurs efforts pour assurer la protection des populations et s'engagent dans la mise en œuvre de processus de dialogue et de réconciliation avec toutes les communautés. Un processus de désarmement et le démantèlement de l'ensemble des milices et des groupes d'autodéfense qui sévissent dans ces régions doit également être engagé d'urgence.

L'Union européenne continuera de soutenir le Mali et le Burkina Faso et se tient au côté de toute la région du Sahel pour contribuer à la paix, la sécurité et la satisfaction des besoins des populations."

Mali

Assassinat des journalistes de RFI au Mali - "Le rôle des forces françaises dans le déroulé des événements reste à établir" (RSF)

Dans une enquête menée par sa rédaction, RFI révèle l'implication directe des forces… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.