13 Juin 2019

Afrique: Le site d'information TSA bloqué en Algérie

communiqué de presse

Le site d'information TSA (Tout Sur l'Algérie) est inaccessible sur le territoire algérien depuis le mercredi 12 juin 2019 à 17h30. Reporters sans frontières s'interroge sur les raisons de ce blocage et réclame des explications aux autorités algériennes.

Dans un communiqué, le site TSA, considéré comme le premier média francophone du pays sur internet, a déclaré ne plus être accessible "via les adresses IP du site ce qui le rend invisible pour les lecteurs du territoire national". Le site demeure cependant accessible en dehors du pays.

"Le fait que TSA soit bloqué sur le seul territoire algérien laisse à penser à une censure de nature politique vu son ton critique envers les autorités, déclare Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF. Nous appelons les responsables compétents à mettre tout en oeuvre pour que le site d'information soit à nouveau accessible pour les algériens."

Pour rappel, TSA a été victime d'un blocage similaire en 2017.

L'Algérie est 141ème au Classement mondial de la liberté de la Presse 2019.

Afrique

FPHN : la coopération Sud-Sud et les statistiques au cœur des priorités africaines

New York, 17 juillet 2019 (CEA) : Intervenue hier à l’occasion Forum politique de haut niveau pour le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.