Angola: Renforcement du contrôle des entreprises d'exploitation forestière

Malanje — La police fiscale devrait nécessairement tenir rigueur aux entreprises d'exploitation forestière, d'inertes, ainsi que celles liées à l'agriculture et à l'élevage en vue de lutter contre l'invasion fiscale, a déclaré mercredi, à Malanje, le chef de département technique du service des impôts, Ambrósio Quizedioco.

S'exprimant à la cérémonie de clôture des festivités allusives au 23è anniversaire de la Police fiscale, célébrée le même jour, Ambrósio Quizedioco a indiqué que le contexte économique actuel du pays exigeait la conjugaison des efforts entre l'administration générale des impôts (AGT) et la Police fiscale.

Le responsable a appelé la Police fiscale à la protection de la société contre les produits contrefaits, ainsi qu'à la défense du patrimoine artistique et culturel du pays.

À son tour, le commandant provincial de cette corporation, le surintendant Tiago Gervásio, a réaffirmé que son personnel était prêt à lutter contre les agents économiques qui, ignorant la réglementation fiscale, commettent de graves irrégularités, créant d'énormes difficultés à l'Etat.

Il a souligné que 6 cas d'infractions de trafic illicite avaient été enregistrés au cours des 12 derniers mois, à la suite des actions réalisées par ses hommes.

Les activités commémoratives du 23e anniversaire de la Police fiscale ont eu lieu sous le thème "Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'instruction opérationnelle et patriotique de la Police nationale, renforçons l'inspection externe dans la perspective d'élargir la base fiscale, contribuant ainsi à la perception des revenus pour le Budget Générale de l'Etat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.