Angola: Le gouvernement réaffirme son engagement dans la ptotection des personnes âgées

Luanda — La ministre de l'Action sociale, famille et promotion de la femme, Faustina Alves, a réaffirmé jeudi à Luanda que le gouvernement angolais continuait à travailler pour la protection et le bien-être des personnes âgées.

S'exprimant en marge d'un colloque, organisé à l'occasion de la "Journée de prise de conscience sur la lutte contre la violence à l'égard de la personne âgée", célébrée le 15 juin, la ministre a souligné que l'engagement du gouvernement dans ce sens était fait à travers des programmes de valorisation et du renforcement des compétences familiales.

Au courant du premier semestre de l'année 2019, prés de 2.390 citoyens ont été sensibilisés au sujet de la violence contre les vieillards, ce qui a fait que le nombre des personnes âgées qui trouvaient refuge dans les homes des vieillards diminue, ainsi que le taux de violence contre eux, a-t-elle expliqué.

Faustina Alves a fait savoir que son ministère contrôlait actuellement 18 homes de vieillards repartis dans 11 provinces du pays, hébergeant au total 917 personnes âgées.

Moxico, Benguela et Huambo sont les provinces dont les Centres d'accueil logent le plus grand nombre des vieillards, soit 233, 182 et 164 personnes respectivement, a-elle affirmé.

Pour sa part, la psychologue Adalgisa David, animant le thème intitulé "Aimez votre cerveau", a souligné que la personne âgée devrait éviter la sédentarisation, pour un bon équilibre émotionnel et les limitations du cerveau.

Elle a rappelé que l'Organisation des Nations Unies recommandait aux gouvernements d'incorporer dans leurs programmes nationaux, des principes en faveur des personnes âgées, portant sur l'indépendance, la participation, l'assistance, la réalisation personnelle et la dignité.

La Journée internationale de Prise de conscience sur la Violence contre les Gens du Troisième âge a été instituée par les Nations Unies en 2006. Et le Réseau International de Prévention à la Violence contre ces gens vise à créer une conscience mondiale, sociale et politique sur la violence à l'égard des vieillards.

Le colloque sur la date du 15 juin, auquel la ministre d'Action sociale et promotion de la femme a participé, a été organisé par l'"AASTI", Association non gouvernementale sans fins lucratives dotée de personnalité juridique, dont l'objectif est d'exhorter la société à prendre conscience du traitement digne que devrait mériter la personne âgée, conformément aux recommandations du Plan d'action de l'Union Africaine sur la vieillesse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.