13 Juin 2019

Soudan: Le Ministère des AE convoque l'Ambassadeur britannique

Khartoum — - Le Ministère des Affaires Etrangères, a convoqué Mercredi l'Ambassadeur de la Grande Bretagne à Khartoum, Irfan Siddiq quant à ses Tweets déséquilibrés et répétés sur Twitter sur les Développements et les Evénements actuels au Soudan.

C'est ce qui s'est passé lorsque l'Ambassadeur Omar Dahab, Sous-secrétaire Adjoint aux Affaires Politiques du Ministère des Affaires Etrangères, a convoqué l'Ambassadeur du Royaume-Uni pour lui faire part de son Inquiétude et de ses Réserves quant aux Déclarations d'Irfan sur la Situation actuelle au Soudan.

L'Ambassadeur Babiker Al-Siddiq Mohammed Al-Ameen, Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, a déclaré à SUNA que le Sous-secrétaire Adjoint avait évoqué les Tweets Répétés d'Irfan sur Twitter et leur contenu, contraires aux Normes Diplomatiques établies et aux Principes de la Souveraineté de pays égaux sur lesquels reposent les Relations Internationales et l'Organisation Internationale des Nations Unies.

Le Sous-secrétaire Adjoint a notamment souligné, au cours de la réunion, les Informations Incomplètes présentées par l'Ambassadeur britannique sur les Circonstances du Sit-in devant le Commandement Général des Forces Armées, qui avait été adopté par le Ministère britannique des Affaires Etrangères, et a fermé les yeux sur le fait que le Conseil Militaire de Transition (CMT) s'est déclaré prêt à négocier sans conditions préalables.

Le Sous-secrétaire Adjoint du Ministère des Affaires Etrangères a souligné au cours de la réunion l'importance de travailler ensemble - en tenant compte des Intérêts Stratégiques Communs des deux pays.

Soudan

Des représentants de l'opposition et de la société civile se concertent à Addis-Abeba

Une coalition de représentants de l'opposition soudanaise et de la société civile se sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.