Algérie: Les énergies renouvelables, au service d'un tourisme durable

Boumerdes — Des experts et chercheurs ont mis l'accent lors d'un séminaire ouvert jeudi à l'Université de Boumerdès sur le rôle dévolu aux énergies renouvelables, notamment l'énergie solaire, devenues un impératif dans la consécration d'un tourisme durable en Algérie.

Les intervenants au cours de ce séminaire national, sur le thème "l'exploitation des énergies renouvelables au service du tourisme et leur rôle dans la réalisation du développement durable", organisé à la faculté des Sciences économiques, commerciales et des Sciences de gestion, ont plaidé pour "une exploitation idoine des énergies renouvelables disponibles en Algérie, susceptible de consacrer un développement durable dans le secteur touristique national et d'autres secteurs", ont-ils indiqué.

"Une exploitation appropriée des énergies renouvelables peut nous prémunir contre les dommages environnementaux pouvant découler de l'exploitation abusive des énergies classiques dans une destination touristique donnée", a souligné, à ce propos, Meghari Abderrahmane de l'université de Boumerdès, dans sa communication intitulée "Les limites de l'exploitation des énergies renouvelables dans la consécration du développement durable".

Le conférencier, qui s'est dit avoir constaté sur le terrain que l'intégration des énergies renouvelables en tant que facteur essentiel dans le développement du tourisme "ne bénéficie pas de l'attention nécessaire, en Algérie" a fait néanmoins cas de l'"existence d'un désir particulier de la part des chercheurs et des jeunes universitaires pour développer ce secteur, et de leur besoin pour un soutien", a-t-il affirmé.

D'autres experts participants à ce séminaire ont mis en garde contre les "dommages environnementaux" liés à l'exploitation des énergies classiques, telles que le gaz et le charbon et leur "coût environnemental", entre autres la pollution et son impact sur la biodiversité.

"Cette rencontre se veut un cadre pour souligner le rôle des énergies renouvelables en tant qu'alternative aux énergies classiques dans le développement du secteur touristique et, partant, consacrer les principes d'un développement durable aux plans économique, social et environnemental", a indiqué le responsable de l'organisation de cette manifestation, Benhassan Hakim.

"Construire une approche sur le rôle des énergies renouvelables dans le secteur touristique national et leur rôle dans le développement durable, tout en faisant ressortir la contribution des énergies renouvelables aux enjeux du développement économique et à l'économie nationale, en exposant quelques expériences internationales dans la création du tourisme, sont les autres objectifs principaux assignés à cette rencontre", a-t-il dit.

Au programme de ce séminaire, organisé par la faculté des Sciences économiques, commerciales et des Sciences de gestion, en collaboration avec le laboratoire de recherche sur l'avenir de l'économie algérienne hors hydrocarbures, figure une centaine de communications qui seront animées par des chercheurs et experts d'une dizaine d'universités nationales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Voyages et Tourisme

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.