Cameroun: Couverture vaccinale - Objectif 100%

Des cadres supérieurs du Programme élargi ainsi que des responsables du ministère de la Santé suivent une formation depuis lundi, 10 juin 2019 en vue d'améliorer leurs performances.

Le Programme élargi de vaccination au Cameroun a atteint à ce jour 86 % d'enfants. Mais, il peut mieux faire. C'est pourquoi il vise désormais la couverture de santé universelle. Et cela passe par un leadership et une gestion efficace du PEV. C'est dans cette perspective que la Faculté de médecine et des sciences biomédicales (Fmsb) de l'Université de Yaoundé I a servi de cadre lundi, 10 juin 2019 au lancement des activités du Programme de renforcement des capacités des responsables de santé publique d'Afrique francophone sur le leadership et la gestion du Programme élargi de vaccination (Epi Lamp).

L'événement présidé par le représentant du recteur de l'université de Yaoundé I, le Pr. Joseph Marie Zambo Belinga, vice-recteur chargé du contrôle interne et de l'évaluation s'est déroulé en présence de Erika Linnander de l'université de Yale, de Marthe Sylvie Essengue de l'Alliance du vaccin (Gavi), sans oublier le doyen de la Fmsb, le Pr. Jacqueline Ze Mikande. Fruit du partenariat entre les universités de Yale aux Etats-Unis et Yaoundé I, le Programme de leadership et de gestion du Pev vise à outiller les équipes du PEV pour la gestion efficace et efficiente du programme et pour l'amélioration de la santé des populations.

D'après le Pr. Joseph Marie Zambo Belinga, l'atteinte des résultats satisfaisants dans le PEV est une préoccupation majeure pour le Cameroun et pour divers autres pays africains. Surtout que dans ces pays, les maladies évitables par la vaccination constituent encore une cause importante de mortalité et crée un impact négatif sur le développement économique et social.

« Pour réussir le pari, les équipes ainsi constituées doivent avoir des compétences avérées en leadership et en management du Programme élargi de vaccination », a précisé le responsable de l'Université de Yaoundé I. Pour Marthe Sylvie Essengue, le partenariat de Gavi avec le Cameroun depuis 2001, a pu permettre de s'engager du côté de Gavi à raison 120 milliards de F pour l'achat des vaccins, le renforcement du système de santé et l'accompagnement en assistance technique. Avec un tel investissement, le pays doit saisir cette opportunité pour avoir un programme de vaccination efficace .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.